Men are sexual microwaves…

30 Mai

L’avantage de Twitter, c’est qu’on y trouve de tout, et surtout du n’importe quoi, quand on « follow » plus de 200 personnes environ. J’en suis à un modeste 1300, donc imaginez ce que je peux trouver sur mon « feed », de temps en temps !
J’ai décidé de dédier quelques minutes de mes révisions à Boobiz afin de vous éclairer sur un article particulièrement intéressant concernant l’éducation sexuelle aux USA. Il a attiré mon attention grâce au titre que j’ai d’ailleurs repris pour cet article : « Men are sexual microwaves ». Les hommes sont des micro-ondes sexuels. On se passe de commentaire…

Le but de cet article d’une certaine Anna Pulley, paru sur Salon.com le 21 avril 2014, est tout simplement d’expliquer aux citoyens états-uniens ce qu’on enseigne (avec leurs impôts) à leurs adorables bambins. En éducation sexuelle, comme je l’ai dit plus haut (même si la géographie est aussi très amusante là-bas).

Je suis gentille et j’aime perdre mon temps la veille de ma première journée de partiels, donc je vous le résume rapidement.

Pour une enseignante du Mississipi, par exemple, il est tout à fait judicieux de comparer une jeune fille à un « Peppermint Pattie », c’est-à-dire une sorte d’Aftereight, qu’elle fait passer à toute la classe. Et oui, on n’a pas envie de manger le chocolat une fois qu’il est passé entre toutes ces mains sales, n’est-ce pas ? Leçon du jour : il faut se laver les mains avant de toucher à de la nourriture ! Non, en fait, dixit l’enseignante : une jeune fille ayant eu des rapports sexuels (sous-entendu avant le mariage, donc, ou avant l’âge adulte qui est je le rappelle à 21 ans là-bas) n’intéresse plus personne, on la jette, elle est sale, comme le pauvre petit chocolat. Pas mal, n’est-ce pas ? Bon, on omettra que la journaliste propose à l’enseignante d’agrémenter son cours hautement productif avec le fait que ô miracle, si on met un préservatif sur le chocolat, celui-ci reste propre… Ça ferait tâche au milieu de tout ce bon sens… !

En parlant de saleté, d’autres (Free Teens) ont trouvé encore plus judicieux de faire cracher dans un gobelet, puis d’échanger les gobelets et de boire avec. Car le sexe avant le mariage, c’est sale, si vous ne l’aviez pas encore compris, bande d’incultes !
Là où j’ai presque arrêté de rire car on tombe dans la propagande pure et simple, et la désinformation qui peut nuire à autrui accessoirement, c’est lorsque la journaliste fait état de leçons informant les adolescents que l’on peut transmettre le SIDA en s’embrassant, et (pire encore), que l’utilisation d’un préservatif est toute aussi efficace que… de jouer au tennis avec des Skittles. Oui, vous avez bien lu. Autrement dit : ne vous protégez pas, au final, ça servira à rien ! Franchement édifiant, non ?

Vous en voulez une dernière, pour la route, avant que je ne lâche enfin le lien vers cet article en or incrusté de diamants (et de petits spermatozoïdes tout gazouillant) ?
Les vagins des femmes sont comme des brosses à dents. Ou des chewing-gums. Et qui voudrait utiliser une brosse à dents sale (déjà utilisée), ou un chewing-gum déjà machouillé au préalable ? Pas grand-monde. Et bien les vagins, selon le « Canyon Independent School District », c’est du pareil au même. On n’a pas envie de mettre son pénis tout pur et tout innocent dans un vagin souillé et déjà utilisé, n’est-ce pas ? Le sexe avant le mariage, c’est le mal. On vous le répète depuis des lustres, vous pourriez écouter, tout de même !

Petits rappels des faits (piqués directement à l’article dont je viens de faire le résumé) : 95% des américain(e)s affirment avoir eu au moins une relation sexuelle avant le mariage ; l’Etat a donné plus de 1.75 milliards de dollars (US) aux programmes « pro-abstinence » (avant le mariage, donc) depuis leur création en 1996. Quand on parle d’économies budgétaires, on supprime en priorité la santé (mutuelle, sécurité sociale), l’éducation, et les aides sociales, là-bas. C’est sûr que c’est d’une logique imparable.

Le lien, maintenant :

http://www.salon.com/2014/04/21/8_most_absurd_lessons_americans_teach_kids_about_sex_part ner/
Non, tout ceci n’est pas une blague, malheureusement…

TWG.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :