Que dire ?

26 Mai

Salut les coquinous !

 

L’autre jour, j’réfléchissais. Ouais ça m’arrive. Je réfléchissais à « comment aborder une  personne » (sous-entendu, qui nous plaît), que ce  soit dans la vraie vie de la réalité véritable, ou simplement engager une conversation qui, potentiellement, pourrait durer au-delà de « Salut, ça va ? – Ouais, et toi ? -Ouais ça va aussi. -Ok. ».
Comme j’estime qu’il est un peu déplacé d’aborder quelqu’un dans la rue, j’vais pas te parler de ça. Je trouve vraiment pas chouette d’aller parler à quelqu’un dans la rue qui n’a rien demandé à personne et qui est juste pépouze en train de vivre sa vie. Et que ce soit version polie ou version « hé hé viens voir ! » j’veux dire. Enfin de toute façon, c’est jamais arrivé qu’un quelqu’un sympa poli et tout vienne me parler dans la rue. En général c’était plus pour faire une remarque sur ma magnificence ou pour discuter du pourcentage de matière grasse dans la crème épaisse. (véridique, y a petit vieux qui m’a tenu la grappe à Auchan pendant 10 minutes une fois.) Sinon y a la technique « j’te demande du feu en tout bien tout honneur, mais bon, j’vais quand même finir par te proposer d’aller boire un café parce que tébonne ». Ca m’est arrivé, j’avais même pas de feu, et le mec était relativement poli. C’était fou. Mais bon, mec, si t’as 15 ans de plus que moi, au bas mot, c’est nope, même si t’étais à mon goût.

Alors, quoi qu’on dit ?

Plusieurs cas de figure :

– La personne que tu ne connais pas du tout. (tu veux la pécho, en gros)
– La personne avec qui tu as déjà échangé un peu, mais pas tant que ça. (tu l’as croisée en soirée, chez des amis, etc… vous avez discuté un peu et tu veux la pécho)
(J’vais pas aborder le « personne que je connais déjà », parce que là, si tu sais pas quoi lui dire, c’est qu’il y a un souci.)

Grand un : Les idées nulles, à ne pas faire, sauf en cas de lol ultime (et encore). Mais ça passe ou ça casse. (ça marche avec tes amis, mais pour rigoler, c’est tout)

Salut, tu bèzes ?/On baise quand ? (etc.)
Hé ! T’es bonne !
Epouz moa !
Bonjour, est-ce que je peux mettre ma langue dans ta bouche ?
Viens, on fait des bébés !

Grand deux : Les basiques. 

Comment tu vas ?/ Prendre des nouvelles.
Ca marche pas à tous les coups, pour démarrer une vraie conversation, mais ça reste une approche basique. Logiquement l’autre ne s’offusquera pas, alors que si tu lui sors quelque chose de la liste ci-dessus, ça risque d’arriver.

Petit trois : Ma technique personnelle.
Fixer sans rien dire, on sait jamais si je l’agresse suffisamment avec mon regard il va le remarquer et venir mettre un genou à terre en me disant à quel point je suis la magnificence et il m’aime et il veut me donner tout son argent sans rien en échange. (ah, euh, oui bon, non pas ça. Enfin, je veux bien aussi.) Tu te doutes bien que ça marche tellement souvent que j’ai des prétendants jusque sur la (pa)planète Pluton. *soupir* Non, c’est pas vrai. En général, soit l’autre part avec une autre et me voit même pas, alors qu’en toute honnêteté je suis vachement le mieux du monde. (et très modeste, surtout)
Si jamais la personne qui me plaît discute avec moi, ça arrive parfois : il est surtout très important d’avoir l’air stupide, de surjouer, etc. C’est ma petite technique pour être sûre de rentrer seule.

Tu péchos comment, toi ? Tu dis quoi à une personne inconnue pour commencer une conversation ?

Publicités

Une Réponse to “Que dire ?”

  1. Fangel76 28/05/2014 à 12:11 #

    J’ai toujours tendance à respecter celles et ceux qui disent avoir une « stratégie ».
    Perso, je n’en ai jamais vraiment eu une.
    Je prends le temps de connaître l’autre, de la côtoyer, d’apprendre ses qualités et ses défauts… bref, une façon assez calculatrice de gérer la chose quand on y réfléchit bien (peut-être parce que j’ai tendance à chercher la perfection… qui n’est pas de ce monde :) )
    Du coup, les stratégies éclaires, je ne connais pas (et quand j’ai testé, ça n’a franchement pas été génial et je me suis dit que j’étais allé trop vite).

    Après, je suis plutôt du genre à me laisser draguer qu’à draguer. J’ai toujours trouvé la drague féminine plus intéressante et plus fine (mais je peux me tromper… à vous de me le dire !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :