Je stalke, tu stalkes…

16 Mai

Nous sommes au 21ème siècle, le terme doit être dans le dictionnaire ou au moins être connu de tous, mais au cas où, voilà un rappel: stalker est un terme anglo-saxon qui signifie espionner, traquer, harceler.

Comment ça se fait qu’on en parle sur Boobizz ? Hé bien, tu n’as jamais stalké ton ex ? Ton crush ? Ta copine/Ton copain ? Un date ? Ton chat ? Mouais… je ne te crois pas.

On l’a tous fait au moins une fois, allant du simple boss pour en savoir plus où on postule (« Hey! Moi aussi j’ai vu que tu aimais la page fb de Boobizz! Sinon… oui alors mes qualités pour l’entreprise… ») à l’ex lâché(e) 1 semaine plus tôt.

Le plus souvent on stalke le crush, le gars/fille rencontré(e) sur adopte ou encore dans un bar.
Si son numéro ne vous suffisait pas, au moins grâce à votre ami Google vous avez son Facebook, son Twitter, son Instagram, son LinkedIn, son lastfm, son spotify… etc

Pourquoi stalker ? On stalke par incertitude, ou par curiosité, par exemple avant une relation pour savoir ce que l’autre aime, pour gagner des points, pour partager les mêmes centres d’intérêt, pour savoir si oui ou non vous avez du souci à vous faire et donc si vous êtes seul(e) sur le coup ou encore si il/elle a déjà quelqu’un.
Mais ça c’est du « gentil » stalk, vous vous renseignez un peu, rien de plus.
Si toutefois vous remontez toute l’actualité depuis la création du compte Facebook de la personne qui vous intéresse, ça devient un peu inquiétant…

A quel moment ça devient encore inquiétant ?

En cas de rupture, quand on espionne chaque statut, qu’on l’interprète pour savoir pourquoi l’autre nous a quitté(e) ou bien pour voir quel con/pouf’ a commenté ou a liké le statut.
Et longtemps (ou pas d’ailleurs) après la rupture, ce qu’il/elle fait, avec qui il/elle sort et où, si il/elle n’a pas menti à ce sujet.
Si la personne est disponible comme elle l’a dit, ou bien engagée dans une relation.
Bref, quand ça ressemble à des investigations, à une enquête digne des Experts à Miami, ça devient inquiétant.

A vous de savoir quand arrêter et maîtriser ça ! Ce n’est jamais bon de stalker, pensez aux conséquences, si l’autre l’apprend par exemple…

large (4)

Alors… et toi, tu stalkes ? Qui ? Nina ? Mya0u? Moi ? Un(e) ex ? Ta copine/ton copain ?

Publicités

Une Réponse to “Je stalke, tu stalkes…”

  1. moudubou 16/05/2014 à 10:06 #

    J’ai jamais surveillé ce que faisait mes ex, même si je suis ravi d’être au courant des événements heureux de celles avec qui j’ai gardé contact, mais ce n’est ni une surveillance, ni teinté de jalousie. Quant à celles que je n’ai plus envie de voir, facebook est pratique pour ça, je bloque, ainsi, toute tentation d’un côté comme de l’autre est vaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :