Au fait, j’ai un copain

31 Jan

Vous savez ce moment où vous savez que la personne avec qui vous parlez est intéressée par vous, mais que vous ne l’êtes pas et que vous avez en plus quelqu’un ?
Vous voudriez bien lui faire comprendre avec délicatesse, sans trop paraître rude ?

Car oui, vous vous doutez bien que d’emblée quand on rencontre quelqu’un on ne se présente pas comme « Salut, Twiggy, en couple » parce que ça risque d’effrayer la personne en face (« non mais elle est pas bien celle là ?! »)

Donc voilà des techniques, simples, efficaces, sans bavures (ou presque).

1- La conversation
Lors d’une conversation cinéphiles, un monsieur propose d’aller voir un film, répondre « ah non je l’ai déjà vu avec MON COPAIN. » et là généralement vous entendrez un petit bruit de bris du type « ah, elle a un copain. »

Ce qui est pratique, c’est que si après le gars est toujours intéressé vous pourrez toujours sortir « ah mais moi avec mon copain… » dans une conversation. Cela lui permettra de savoir que oui, il a très bien compris, vous avez un copain, et en plus, votre copain sera content que vous parlez de lui et tarissez d’éloges à son sujet.

Ça marche : avec les gars un peu timides qui ne vous font pas trop de rentre dedans, ou bien si vous ne savez pas trop si le gars vous drague ou si il est juste hypeeeeerr trop gentil et prévenant avec vous.
Ne marchera pas : avec quelqu’un qui a une très mauvaise audition.

2- Le téléphone
Un peu la même technique qu’au dessus, vous pouvez dire « désolée je dois envoyer un sms à mon copain » ou si vous en recevez un de lui, esquissez un sourire et dites « désolée, c’est mon copain, tu disais ? »
Avec les appels ça peut marcher aussi « désolée j’étais au téléphone avec mon copain »

Ca marche : Grâce au téléphone, fameux outil de communication, vous envoyez directement au gars le message que vous n’êtes pas disponible ! Et encore en toute subtilité.
Ne marchera pas : Si votre copain n’a pas de téléphone ou n’est pas très SMS/appels…

3- Le cadeau :

Vous ne savez pas quoi offrir à votre copain ? Vous avez besoin d’un avis extérieur et masculin ? Appelez un ami, proposez lui du shopping (et de base, vous savez qu’il est intéressé par vous si il accepte, car les garçons c’est pas trop leur truc, à moins non plus d’ailleurs…) après quelques minutes ou quelques magasins, dites « bon, alors, pour un mec, le mieux c’est quoi ? ça ou ça ? J’arrive pas à me décider sur quoi prendre à mon copain pour son anniversaire. »
Pire vous pouvez voir pour votre anniversaire !

Ça marchera : Vous avez un cadeau pour votre copain, et un nouvel ami avec qui fait du shopping, cool non ?
Ça ne marchera pas : Si le gars en question est intéressé mais déteste tellement le shopping que…

4 – L’ami(e)

Vous croisez une amie, vous êtes avec le gars et elle n’a qu’a vous dire « salut ! ça va ? Et avec ton copain ? » Vous n’avez donc qu’à répondre que ça se passe hyper bien, et voilà ! Le tour est joué !

Ça marchera : Si vous avez une amie complice.
Ça ne marchera pas : Si vous avez une amie un peu maladroite qui vous dira « pourquoi tu m’as dit de te demander comment va ton mec devant un gars ? Ah c’est lui là ? Merde. » ou si vous n’avez pas d’amies.

5 – L’invitation

Il vous invite au cinéma ? Pire, au resto ? C’est simple, demandez si votre copain peut venir !

Ça marchera : Vous passerez un super moment, enfin, du moins, ton copain et toi ! Et puis au moins si le gars vous dit « non mais je voulais que ça soit juste toi et moi …. » vous pourrez toujours demander « ah, pourquoi ? »
Ça ne marchera pas : Si le gars en question s’en moque et est pote avec votre copain.

Alors, et vous, vous avez des techniques à nous proposer ?

Publicités

3 Réponses to “Au fait, j’ai un copain”

  1. Phedree 31/01/2014 à 10:23 #

    Remercions Hellocoton qui m’a fait découvrir ton blog, je suis déjà fan ! :p

    Je rajouterais que, pour le telephone et même si le copain en question n’est pas fan des appels/sms, faire « comme ci » fonctionne aussi bien (véridique, j’ai testé)

  2. Sarah 31/01/2014 à 10:46 #

    Ça me rappelle une fois où je prenais le train pour rentrer chez mes parents après une semaine à la fac. Arrivé devant les escaliers pour monter jusqu’au quai un gars me propose de porter ma valise. J’accepte très volontiers parce que ma valise est hyper lourde et il me demande à quel arrêt je descend : « – Euh, Truc-sur-campagne.
    -Aaaah c’est bien Truc-sur-campagne, j’y habite pas mais j’y vais souvent, c’est chouette comme endroit, blablabla jolie ville, blablabla j’habite pas loin, etc. »

    Bref le mec commence à me tenir la jambe, soit il est intéressé, soit il a un grand besoin de conversation. Qu’à cela ne tienne je sais quoi dire pour vérifier laquelle de ces deux propositions est la bonne.

    « -Oui c’est joli Truc-sur-campagne mais j’y suis pas souvent parce que je passe la moitié de mon temps entre Machin-ville où je fais mes études et Bidule-city où habite mon copain.
    -Ah d’accord, bon ben bonne journée, au revoir. »

    Et il est parti, comme ça, dés l’instant où j’ai mentionné mon copain. Ce fut rapide et efficace.

    • Twiggy 07/02/2014 à 23:23 #

      Hahahaha comme quoi, au moins propre, net, sans bavures ! C’est dommage tout de même de faire la conversation juste parce que l’on est intéressé, enfin au moins il a été serviable !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :