Des chats et des hommes

30 Déc

T’es-tu déjà demandé pourquoi je signais mes articles d’un doux Mya0u ? Et bien, je vais t’éclairer : je suis une dame à chats. J’en ai, je les aime, elles m’aiment (oui j’ai que des femelles) et surtout elles et moi on se comprend. Mais attention, moi, les chats, je les aime tous. Les Européens, les Savannah, les Angora, les Sphinx, TOUS.

Le rapport avec Boobizz ? On y vient, laisse moi gérer mon intro.

Y a quelques jours, ma Ninouchka d’amour me disait qu’une amie à elle ne comprenait pas notre (Nina & moi, donc, tu suis?) façon de considérer le couple et la jalousie. Et bien que cet article me trottait depuis quelques temps, ce fut mon déclic.

T’es prêt pour une comparaison du couple et de la relation homme/chat ?

C’est parti !

1. Ton chat est une petite boule de poils formidable
C’est quelque chose qu’on pige vite. Mâle, femelle, un chat c’est indépendant. Au début, tu le couves, c’est normal c’est nouveau (voire c’est bébé), tu le protèges, tu le papouilles, tout est beau et rose même son caca qui colle au fond de la litière. Ça, c’est tout à fait l’étape passion d’un couple. On s’adule, on s’aime forever and ever et jamais on se quittera croix de bois croix de fer si je mens je vais en enfer.

2. Ton chat et ses inconvénients
Il perd ses poils, il gratte aux portes, il te griffe le pied la nuit, il miaule derrière la fenêtre, il passe son temps à bouffer et ronfler, il colle. Et si t’as de la chance, tu te tapes les premières chaleurs. Voilà qui va rappeler à beaucoup le célèbrissime RAMASSE TES CHAUSSETTES. Ca y est, ta vie de couple est installée, la passion c’est bien mignon mais ça dure pas et tu découvres que, merde, ton autre est un être humain, avec plein de défaut en plus, le bougre !

3. Ton chat est réglé comme du papier à musique
Réveil tous les matins à 7h (et lui il s’en cogne que ce soit dimanche), miaulements intempestifs dès que t’as l’œil ouvert jusqu’à ce que tu te faxes hors du lit, frottage à tes mollets (et limite le regard effaré parce que tu piques), tu manques encore une fois de lui marcher dessus, tu passes en mode radar jusqu’à la cuisine et en pilote automatique pour le versage de croquettes. Sois content, aujourd’hui il a pas pissé par terre. Ah les habitudes ! La monotonie, la routine… Un vrai bonheur ! Les deux font les choses par manies, content ?

4. Un chat sait où est son intérêt !
Tu t’es barré en vacances en le laissant aux bons soins d’une vieille voisine/d’un pote/de ton petit frère, tu appelles tous les jours pour t’assurer qu’il va bien et tu demandes à lui parler pendant qu’il ronronne sur d’autres genoux. Tu rentres, pressée de retrouver ton fidèle compagnon et là. Le drame. Il te snobe en s’allongeant lascivement sur les genoux d’un autre. Et oui, mesdames, messieurs, outre le fait qu’un chat est rancunier, un chat sait surtout qui s’occupe de lui, et bien que vous resterez son maître (mais qu’il vous en fait baver un peu puisque vous l’avez abandonner), il vous aime toujours. Ça s’appelle l’acquis. Rien n’est acquis, que ce soit l’amour de votre boule de poils ou celle de votre demi, si on s’en occupe pas, ils trouveront toujours quelqu’un d’autre pour le faire à votre place.

Mais c’est con un chat !

Non. Un chat, ça vient te câliner et te servir de bouillotte quand il caille. Un chat, ça pose sa petite patte sur toi quand tu pleures. Un chat, ça se met en boule près de là où t’as mal quand t’as mal (parce qu’un chat sent la douleur). Un chat, c’est doux et le ronronnement est apaisant. Un chat, c’est drôle, ça dort en contorsionniste et ça fait des têtes formidables quand ça baille.

Alors on garde le chat et on jette not’ moitié ?

Non. On fait pareil. Un chat, quand ça veut quelque chose, ça te le fait comprendre. C’est pareil pour ta moitié. Un chat, quand ça va dehors, ça revient. C’est pareil pour ta moitié. Un chat, même s’il se frotte à d’autres genoux, ça sait qui est son maître. C’est pareil pour ta moitié. Un chat, on a peur la première fois qu’il sort tout seul, mais au final tout se passe bien. C’est pareil pour ta moitié. Un chat c’est indépendant. C’est pareil pour ta moitié.

En ce moment, une pétition circule pour qu’en France les animaux ne soient plus considérés comme des objets appartenant à leurs maîtres, et je trouve ça bien. A quand la pétition pour que vos moitiés ne soient plus considéré comme vos propriétés ?

Image provenant du Trumblr "Des hommes et des chatons" que je vous conseille http://deshommesetdeschatons.tumblr.com/

Image provenant du Tumblr « Des hommes et des chatons » que je vous conseille http://deshommesetdeschatons.tumblr.com/

Des bises,
Mya0u

Publicités

Une Réponse to “Des chats et des hommes”

  1. moudubou 06/01/2014 à 09:04 #

    Je ne me reconnais pas dans l’analogie dans le sens ou le seul chat que j’ai eu (une chatte en fait), je la considérais comme ma fille et je pense qu’à ses yeux, je devais être quelque chose comme sa maman, sinon son protecteur. En ce sens, je pense que l’un comme l’autre, nous avons été peut-être beaucoup plus prompt à pardonner les petits défauts et supporter les longues séparations qu’il y eu durant sa vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :