L’été, et son obligation de pécho

22 Juil

Wesh gros.

Il fait beau, il fait chaud, ça sent bon le sable, l’iode de la mer toussa, bref, c’est les vacances (pas pour tous, sorry). Et quand tu es sur la plage, à la terrasse d’un café, ou tout autre endroit qui rime avec vacances, y a toujours un blaireau qui vient t’accoster ou te reluque grossièrement quand tu passes. Sachez que généralement c’est lourd, parce que bon, ce sont jamais les plus sex’ quoi (eux ils jouent/se dorent la pilule/boivent un verre et viennent pas te les briser) (t’façon Nina l’a dit, ce sont rarement les mignons qui draguent dans la rue).

Et puis, tu as aussi les nanas über maquillées (sur la plage, oui), qui se la jouent princesse-mets-pas-du-sable-sur-ma-serviette, qui marchent les pieds dans l’eau en pensant avoir le cul de J.Lo et son déhanché et qui reluquent sans vergogne le mâle allongé sur sa serviette (voyez, moi aussi je mate, mais discret quoi, pas genre grosse crevarde qui vient de voir un bout de steak!).

Mais pourquoi donc ce comportement ?
Et bien parce qu’il y a une sorte de rituel de l’été qui dit qu’il faut niquer en vacances. Que si t’as pas levé une cargaison de morues, t’as foiré ton séjour à la mer. Déjà, dans les magasines féminins ils en parlent, genre, « l’été, soyez sexy-bonnasses et serrez du bonhomme » et puis je pense que la chaleur joue. Ou le côté « c’est les vacances, je fais ce que je veux, youhouuuu ». Mais ce qui se passe en vacances ne reste pas qu’en vacances, on est pas à Végas, donc tous ceux qui veulent pécho en célibataires alors que leur gonzesse est à la maison, moi je dis : not cool. Mais ce n’est que mon avis.

Mais, et si je trouve le mec/la nana vraiment attirant, je fais comment ?
Et bien, comme à la ville mon petit, t’y vas dans le subtile, la délicatesse et pas de je siffle comme un camionneur en criant un « t’es bonne! »
Je suis d’accord qu’on a moins le temps de draguer sur 2h de bronzette que l’année au bureau, mais je vous assure, la première approche est capitale pour pas se faire recaler avec l’étiquette loser sur le front !

Alors racontez nous, vous, vous draguez ? Vous vous faites draguer ?
Ah et comme je pars d’ici peu quelques jours, si t’es mignon, t’as le droit de me draguer, je t’autorise !

 

Publicités

2 Réponses to “L’été, et son obligation de pécho”

  1. moudubou 22/07/2013 à 10:54 #

    J’ai tout, sauf envie de baiser quand il fait chaud…

    (heureusement il y a la clim’)

  2. Sarah 23/07/2013 à 23:56 #

    Déjà pareil que moudubou quand il fait chaud ma libido frôle le zéro. Ensuite personnellement ça a beau faire plus 20 ans que je vais à la mer tous les étés je me suis jamais faite draguer à la plage. Mais ça je pense que c’est parce que je suis loin d’être bien foutue en maillot de bain (ceci dit je le vis très bien de mon côté). Et sinon il m’est jamais vraiment venue l’envie de pécho, d’autant plus maintenant que je suis en couple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :