Je me branle en pensant à toi : compliment ?

19 Juin

L’autre jour sur les réseaux sociaux petit oiseau bleu, une nana que je suis se demandais comment prendre le poétique « Je me branle en pensant à toi ». C’est sur ce sujet que votre équipe préférée va enquêter.

Premièrement, analysons les informations : un homme, une femme, LA phrase. Et elle veut dire quoi cette phrase ?
Les puristes diront que c’est assez clair comme de l’eau de vie distillée : le monsieur il s’est fait plaisir en imaginant la madame toute nue dans des positions interdites par la majorité des religions.
Bien. Mais encore ?
Le monsieur il est attiré par la madame, au moins pour se secouer le poireau sous la douche. C’est déjà ça de gagner si jamais la madame en question avait une envie de manger son poireau mais pas en tarte.

De ce point de vu là, effectivement c’est plutôt positif. Le négatif serait : « Tu m’excite autant qu’une pelle à tarte (aux poireaux) rouillée« . Pas cool.

Deuxièmement : le sens de la phrase n’étant plus à éclaircir, penchons nous sur la formulation de la phrase elle-même. Le monsieur a dit à la madame cette phrase que je vous ai retranscrite texto (non pas en sms, mais mot pour mot, je n’ai pas reformulé) niveau grammatical ça va y a rien à redire. C’est déjà ça.

De ce point de vue là c’est positif. Le négatif serait « Azy madmoizel’ je m’est pougné quand je pensé a toi chérie t’ai bonne ! » Suicide oculaire en cours, tu l’auras compris.

Troisième point : Est-ce une formulation qui fait plaisir ? À partir de la c’est subjectif : ça dépend de la nana, une religieuse ça ne lui plaira pas. Après une fille « un peu plus classique et sexualisée » pourra accepter le compliment si et seulement si le monsieur est son monsieur ou son PC voire son prétendant (mais perso ça me ferait un peu mal que le mec que je kiffe me sorte ça cash genre salut ça va j’me branle en pensant à toi quoi de neuf.) Mais donc s’il s’agit un mec dans le métro, 50 ans, visuellement aussi classe que Machin quand il se bat avec une mouche morte, c’est pas la classe du tout. Surtout s’il te sort ça avec une main dans la poche de son pantalon… Si tu vois ce que je veux dire. (miam)
Ensuite si c’est ton pote, mais genre un ami sans sexualisation au-cul-ne, ça passe pas non plus. Je sais pas comment je me sentirai si tous mes potes mecs me sortait qu’ils se branlent en pensant à moi. J’imagine que certaines s’en trouveraient flattées par tant de bite en l’air mais c’est clairement pas mon cas. Après qu’ils le fassent je m’en fous un peu, mais qu’ils me le disent non.

Alors finalement. Compliment ou pas compliment ? Et bien ça dépend. La subjectivité tout ça. On va dire que si c’est ton mec ou tout comme tu peux le prendre bien sans trop réfléchir. S’il s’agit de quelqu’un d’autre, ça dépend si ton ego a besoin de savoir que tous les mecs qui t’entourent pensent à toi nue en train de te dandiner plus ou moins salacement sous la douche.181958371

Publicités

Une Réponse to “Je me branle en pensant à toi : compliment ?”

  1. Jordane 19/06/2013 à 19:12 #

    Compliment si c’est un beau gosse, si c’est un Carlos… bof bof bof !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :