Le sexe, l’allié universel

7 Juin

Je viens de remarquer qu’on a jamais abordé ce sujet, et c’est pourtant la base !

Le sexe, tout le monde en parle, beaucoup le pratique, mais on oublie des choses fondamentales : le sexe c’est génial.

Ce n’est pas qu’une question de plaisir sensoriel, comprenez bien que si tout le monde en parle, c’est pas pour rien. Le sexe a des vertus, des bienfaits et c’est un plus non négligeable.

Je ne suis pas médecin, alors je ne vais pas vous tenir un propos médical à proprement parlé avec des noms scientifiques que j’aurais Googler, mais je pense qu’on a tous constaté des avantages à s’envoyer en l’air (et si j’en ai oublié, n’hésitez pas à en parler en commentaire).

Le sexe, un allié minceur.
Et oui ! Toutes les femmes sont complexées, c’est de nature chez nous, et beaucoup par leurs poids. Perso, quand on me parle de sport, sur le principe je trouve ça génial, mais en pratique j’ai une grosse flemme soudainement. Pourtant, le sexe est un sport, grâce aux mouvements, évidemment, on brûle des calories (300kcal pour du sexe endurant) et on fait travailler les muscles. Mais même les étoiles de mer peuvent y trouver leur compte, parce que l’orgasme contracte tous les muscles ! (Je vous conseille de jeter un œil sur cet article du Daily Beast qui vous propose les équivalences entre une heure de sexe et un sport).

Sexe et santé font bon ménage.
Faire l’amour trois fois par semaine rallongerait l’espérance de vie d’une dizaine d’année (parce que le cœur pompe énormément pendant le coït) et protégerait de certains cancers comme celui de la prostate et de la poitrine. L’orgasme masculin (à raison de 5 éjaculations hebdomadaire) permettrait de drainer la prostate des cancérigènes, et le plaisir (et l’hormone qui l’accompagne) du tripotage de nénés protégerait du cancer du sein (en plus c’est un examen gynéco sans s’en rendre compte, votre moitié connait surement mieux vos seins que vous-même)

Le sexe, un antidépresseur naturel.
Grâce au sexe, on se libère des tensions de la journée, les hormones produites par l’excitation et le plaisir jouent sur le cerveau. Des recherches américaines ont même mis en lumière le fait que le sperme jouerait un rôle d’antidépresseur. Les femmes ayant des relations sans protection seraient mieux protégée contre la dépression et de meilleure humeur puisque la semence masculine contient 3 antidépresseurs (et d’autres trucs aussi) (vous pouvez lire l’article du Daily Mail ici)

Le sexe pour ne plus prendre de médicaments.
Avec la décontraction des vaisseaux sanguins grâce au plaisir, plus de douleur (notamment les migraines, allez pas me tenter ça pour un claquage !), et nul besoin de somnifère, on dort bien avec une activité physique régulière, mais encore mieux quand les hormones s’emmêlent. Le contact de deux (ou plus) partenaires crée un échange de fluides (on s’en serait douté…) et donc de micro-organismes (dit comme ça c’est crade un peu) ce qui permet une meilleure défense immunitaire.

Le sexe pour être le/la plus belle/beau.
Les hormones (encore elles !) sécrétées pendant une partie de jambe en l’air donne bonne mine et embellissent la peau en la rendant plus élastique grâce au collagène (qui vient de la production d’hormones féminines, donc). Et puis, certains disent que le sperme rend la peau douce et la retend, vous me direz ?

Il n’y a donc aucune raison, aucune excuse valable pour s’en priver ! Je vous avais dit que le sexe était génial !

Ou-en-est-votre-sex-estime

Des bises,
Mya0u

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :