Y a t’il des limites à ne pas franchir ?

31 Mai

Quand t’as envie de tirer ton coup, qu’en face de toi ça dit oui, y a t’il des limites à ne pas franchir ?

Je veux dire que, bon, les deux sont consentants, ok, fun, mais après ? Je pense que c’est ancré dans la mémoire collective qu’on ne touche ni aux mineurs, ni aux animaux, c’est un peu la base quoi, mais les majeurs humains, eux, ils sont tous potentiellement baisables (en dehors de la famille, je le précise au cas où nos lecteurs soient un peu spéciaux…)

Pourtant, y a des catégories de gens dans lesquelles on a toujours un petit doute quant à taper dedans, parce qu’y a l’après.

Les amis : Ok, les potes c’est pratique, ils nous connaissent, on les connait, ça semble quand même être un bon plan sur le papier. Et puis, c’est sympa de sortir de la FriendZone le temps d’un coup de bite, mais, quand la capote finie à la poubelle, que les esprits échauffés se calment, arrivent insidieusement les questions, genre « on fait quoi ? ». Pour les plus courageux (ou ceux qui sont pas tombés sur un sale coup), vient souvent naturellement le coup du sexfriend, c’est vrai que les amitiés améliorées ont du bon tant qu’on n’y mêle pas un fond de sentiments (ou alors on devient un couple quoi) !

Les gens maqués : Que celui qui n’a jamais craqué pour quelqu’un de pris me jette la première pierre ! Bon, quand on sait pas que l’autre a quelqu’un, on peut pas nous le reprocher, on est pas obligé d’enquêter sur toute proie potentielle, surtout quand on envisage rien d’autre qu’un coup rapido dans les toilettes d’un mc do (super vos soirées !). Mais quand on le sait, ça change un peu la donne. Doit-on se sentir coupable ? A-t-on envie d’être vu comme le salaud/la garce qui a détourné la moitié d’un couple (voire d’un mariage ou d’une famille) ? Mais en même temps, on est pas responsable du couple de l’autre, et si c’est pas moi qui y passe se sera peut-être toi donc bon… autant en profiter pour s’amuser ! Après, si tu connais l’autre moitié et qu’en plus il/elle est un pote à toi, là, c’est sûr, tu cherches un tantinet la merde quand même…

Les ex : Ouai je dis toujours qu’il faut pas retaper dans ses ex, après tout si c’est un-e ex c’est pas pour rien. Mais c’est surtout sentimentalement que je le pense, quand l’un des deux (ou les deux) sont encore attachés, parce que ça donne un retournement de cervelle, des SMS de remise en question, des appels de désespoir, bref, c’est la lose. Cependant, quand c’est juste un coup de trique, bon… Après tout, un-e ex a l’avantage d’être un terrain connu et puis y a ce côté appartenance qu’on a tous mais qu’on avoue pas, et puis c’est facile, c’est presque naturel

Bref, t’as compris qu’au final je suis pas trop pour les limites, mais ça c’est quand ça arrive une fois, parce que quand il s’agit de relations suivies, c’est un peu plus compliqué. Dans le cas de l’ami-e, c’est évident qu’on s’en fout, mais dans le cas d’un-e maqué-e ou d’un-e ex (ou le combo, histoire de bien épicer ta vie) bah c’est déjà plus tendu.

Deux solutions s’offrent à toi dans chacun des cas :
– tu te remets avec ton ex ou tu t’assures bien que vous êtes tous les deux conscients que c’est juste sexuel
– tu veux pas être un amant et tu dégages l’autre en couple ou tu lui files notre superbe article Infidélité : Mode d’emploi

Si toi aussi t’as des conseils ou des « hors catégorie intouchable », n’hésite pas à nous en faire part en comm’ et, bien sur, on attend vos petites anecdotes croustillantes, lâchez-vous, on est entre nous !

burn-out-accepter-limites-595x220

Des bises,
Mya0u

Publicités

3 Réponses to “Y a t’il des limites à ne pas franchir ?”

  1. Lilitu 31/05/2013 à 10:15 #

    Moi je m’en fou. Ex ou pas , en couple ou pas … Tout est baisable
    Le seul truc que je m’interdis quand c’est pour la baise … C’est de taper ds les personnes sur lesquelles jserai susceptible de tomber en kiff ( mais bon… J’ai pas Tjr respecter cette règle )

  2. Hooliganz 31/05/2013 à 11:34 #

    Je me mets quand même des limites, je suis déjà tombe plusieurs fois dans le trap de l’infini célesto-cosmique du « je crois que je tombe amoureuse depuis la dernière fois » je suis pas prétentieux mais pour avoir vécu ce schéma là plus d’une fois…
    J’évite les filles avec qui rien n’est clair, je joue carte sur table, si c’est un coup rapide dans les toilettes du mcdo comme tu dis, parfait j’hésite pas une seconde haha ^^’
    Et j’évite aussi les personnes avec qui je suis susceptible de sortir mais bon ça c’est la base un peu !

  3. Sarah 31/05/2013 à 11:34 #

    J’ai déjà eu un sex friend. Pour nous c’était bien clair, moi j’étais pas attirée par lui (sentimentalement parlant) et lui ne voulait absolument pas se mettre en couple. Le rêve quoi, c’était super. Jusqu’à ce que… je rencontre mon copain actuel et me mette en couple avec lui. Alors là mon ex-sex friend à commencer à me harceler pour « rien qu’un dernier petit coup vite fait » « Mais tu l’aimes ton copain ? » « Mais de toute façon tu t’en fous il en saura rien ! » « Alleeeez steuplaiiiiiit »… Bref pour mettre fin à tout ça j’ai du demander à mon copain d’envoyer un message à cet abruti et depuis on s’est plus jamais parlé. C’est dommage parce qu’à la base on s’entendait bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :