Mais titane-moi !

22 Mai

Qu’est-ce que c’est que ce titre, tu vas me demander. Et bien, j’ai pensé à cette pub très conne sur la pouffe qui a mal au dos et qui hurle à son collègue « mais patch-moi ! » et voilà. Il en faut peu, je sais. Non je ne sais pas pourquoi je pense à cette pub.

Bref.

Avant de commencer à parler du sujet qui ici nous interpelle, je tiens, au nom de Boobiz, des rédactrices et des Boobbiziens et Boobiziennes à souhaiter un bon anniversaire à Loïc qui est un lecteur de la première heure et un commentateur fou (le savent ceux qui nous suivent sur Facebook [et qui donc, sont des gens bien !]) et, histoire de lui faire un cadeau tout bien de chez nous, voilà l’article qu’il nous a demandé !

Titane-moi, de… quoi ?

Le titane, c’est un métal. Grande découverte, n’est-ce pas ? Et ce métal est particulièrement utilisé dans les trucs en rapport avec le corps, parce qu’il le tolère bien. Genre les prothèses, les vis… mais surtout *roulements de tambour* les piercings !

Je vais pas te dire où te faire piercer (oui, moi j’écris piercer pas percer, pour moi c’pas la même chose), ni par qui, ni même comment en prendre soin ou quoi, je vais te parler de ce qu’on surnomme « les piercings sexuels ».

french kiss piercing

Les piercings sexuels concernent trois parties du corps :

– La bouche.
Comprends que fut un temps (que les moins de 20 ans… non, pardon), les piercings buccaux étaient super réputés, notamment ceux de la langue, ainsi que les labrets verticaux (vertical : de haut en bas, labret : lèvre). Pourquoi ça ? Parce que, tu te doutes, pendant les préliminaires de la bouche, les gens s’imaginent qu’une bille de 3mm va changer leur vie. J’ai précisé les labrets verticaux parce que concrètement, les autres piercings buccaux dont aucune partie ne se trouve en contact avec le corps de l’autre, ça sert à rien.

– Les tétons.
Que ce soit sur un mâle ou une femelle, on peut se faire trouer le téton, ou les, ou même plusieurs fois le même. Un anneau, une barre, avec des bijoux qui prennent le contour du téton ou non, c’est une affaire de gout. Mais forcément, ça attire l’œil (et pas que), on a envie de toucher, de goutter, parfois de tirer dessus… Ça intrigue quand on connait pas, forcément !

– Le sexe.
Oui, j’ai osé. On peut donc se faire piercer le sexe. Et pareil, que tu sois un homme ou une femme, tu peux. Il en existe full !

Si t’es une femme, tu peux te faire piercer le capuchon (c’est la peau qui couvre le clitoris) en vertical ou en horizontal, les lèvres (petitezégrandes), le clitoris lui-même (ce que, perso, je déconseille) mais encore d’autres endroits dont j’aime les noms de piercing : le Christina (un peu au-dessus de la naissance des grandes lèvres), le Néfertiti (combinaison entre le Christina et le Capuchon), le Triangle  dont la barre passe sous le clitoris, en horizontal, et la Fourchette qui est au niveau de l’entrée du vagin (en bas, là où les lèvres se rejoignent). Y a du choix, n’est-ce pas ?

Si t’es un homme, là aussi t’as moyen de t’amuser !
Le Prince Albert traverse la moitié du gland (en dessous) pour sortir par l’urètre (pour l’avoir en haut du gland, ça s’appelle un PA inversé, tout bêtement), l’Ampallang traverse la totalité du gland horizontalement, pour l’avoir verticalement, il faudra demander un Apadravaya et pour avoir les deux, ce sera une Croix Magique. Tu peux aussi te faire piercer la couronne du gland, on appelle ça un Dydoe, sinon tu peux aussi tenter le frein, la base du prépuce (un Kuno), la base du pénis (c’est l’équivalent du Christina chez les hommes, et pour toi ce sera un Pubic) mais également la peau des testicules !

Je vais pas te dire si ça fait mal, si c’est chiant de s’en occuper etc. je suis pas une professionnelle, et ça diffère pour chaque personne (on ne le répétera jamais assez : cesse de demander si ça fait mal, chacun son corps, chacun sa peau, on peut pas le savoir), par contre, on va parler des bénéfices ou non-bénéfices sexuels.

64boghud

Concrètement, pour être tombée sur des partenaires piercés et l’étant moi-même, je peux vous dire que le piercing à la langue ne change absolument rien. Autant en bisou je trouve ça sympa, autant en bouffage génital ça change que dalle !
Pour les piercings au téton, comme je l’ai dit, ça attise la curiosité. Mais c’est plus sensible aussi, ce qui peut être un bien comme un mal, tout dépend le degré de sensibilité de chacun et surtout, de la façon dont tu la supportes (la sensibilité) parce qu’y a des gens chez qui trop sensible = douloureux, et d’autres qui prennent juste leur pieds (bon, ça dépend aussi du boulet d’en face et de sa façon de s’en occuper).
Pour les piercings génitaux, c’est un peu pareil. Le capuchon est réputé pour augmenter le plaisir puisqu’il stimule le clitoris, comme le Néfertiti, ainsi que le clitoris (mais là, encore, warning, déjà tout le monde ne peut pas, et surtout y a un risque de perdre la sensibilité à la longue), pour les génitaux masculins, le seul à qui j’ai eu à faire se chiait dessus à l’idée qu’on l’approche et qu’on lui fasse bobo à son anneau (bon, méa culpa, il a été piercé comme un manche), mais tout témoignage est le bienvenu !

En définitive, ça dépend surtout de toi.

Je pense que, de l’autre côté, ça peut surprendre. Après est-ce qu’il faut prévenir ou non… je sais pas… est-ce qu’on prévient qu’on s’épile le maillot en ticket de métro ou qu’on a la coupe afro sur les valseuses… je ne crois pas.

Alors du coup, tenté ? T’en as toi ? T’en as vu ? Tu aimes ? Tu détestes ? T’en penses quoi !

Ah, et pour tous ceux et celles qui ont du mal à situer malgré mes explications hautement explicatives, Google image est votre ami !

Des bises !
Mya0u

Publicités

6 Réponses to “Mais titane-moi !”

  1. rondinette 22/05/2013 à 18:47 #

    Je suis bien trop douillette pour me lancer !!!

    • Mya0u 22/05/2013 à 19:51 #

      faut juste se lancer, ça fait mal 10 secondes et en parle plus (et encore, comme je l’ai dit ça dépend des gens, y en a qui sentent rien du tout)

  2. Hipss 22/05/2013 à 20:11 #

    Tout d’abord un grand merci à l’équipe Boobizz ! ;), ensuite personnellement j’en ai un à la langue (fait juste pour mon plaisir car c’est le piercing que je préfère) mais il est sûr que sans tester on ne sait pas si ça fait mal ;), en tout cas merci pour ce superbe article y’a pas mieux comme cadeau !! :D

    Bisous les Boobizz.

    • Mya0u 22/05/2013 à 20:14 #

      BON ANNIVERSAIRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • Hipss 22/05/2013 à 22:39 #

        Merci !!! :D

  3. Sarah 23/05/2013 à 23:47 #

    Perso je me suis d’abord fait piercer le téton droit à l’horizontale. Et puis je me suis rendue compte que les sensations s’étaient accrues. Alors j’ai fait piercer le gauche pour « rééquilibrer » un peu les sensations. Le problème c’est que je l’avais fait piercer à la verticale,et que du coup je l’accrochais plus souvent alors je l’ai enlevé. Maintenant j’attends plus que les sous pour le refaire piercer à l’horizontale. Juste avant que je l’enlève quand j’en ai parlais à mon chéri il m’a dit d’un air presque inquiet « mais tu pourras le refaire piercer après hein ? », j’ai trouvé ça trop mignon. Ça m’a changé par rapport aux partenaires que j’ai eu avant. Autant y en avait un qui voulait absolument pas que je me fasse piercer et il voyait absolument pas l’utilité, autant y en a eu un autre qui en avait absolument rien à foutre, et de mes seins avec…

    Mais ceci dit à la base je me suis pas faite piercer pour une question de sensation. C’était juste dans un but esthétique, pour moi tout simplement.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :