La révolution du capuchon (ou la capote du futur)

17 Mai

On le sait tous et on vous l’a maintes fois répété, le préservatif (ou la capote pour les intimes), c’est in-dis-pen-sa-ble, pour ne pas dire primordial.

Mais ce fameux morceau de latex a souvent ses contraintes, pour ne pas dire ses inconvénients surtout lorsqu’arrive le moment fatidique du rapport sexuel, à savoir la pénétration. Moment délicat par excellence ou l’homme responsable dégaine son petit sachet et peine souvent à le déchirer pour ensuite enfiler le petit capuchon sur sa partie intime. Moment extrêmement critique où l’homme fier de sa vitalité et de la force de son sexe peut – à tout moment et pour des raisons souvent inexplicables – rapidement se retrouver à la débandade, sous l’œil compréhensif de sa ou son partenaire dans le meilleur des cas.

Ce moment assez pénible et parfois « honteux » dans le sens où la fierté du mâle en prend un coup (si tu es un homme, ne joue pas les offusqués, on est tous passé par là, même votre serviteur) est-il en passe d’être révolu ? Selon un article paru sur le site internet de L’Express (un hebdomadaire sérieux ^^’), une société californienne travaille actuellement sur un nouveau modèle de préservatif qui pourrait révolutionner le produit et surtout remonter dans l’estime du mâle lorsque ce dernier sera en pleine action.

Ce nouveau modèle s’inspire de la technique de l’origami, une technique issue de l’art du pliage japonais consistant à créer des objets et des figurines à partir d’une feuille de papier. Cette capote présente l’avantage, selon Danny Resnic, son concepteur, de se déplier plus facilement et plus rapidement qu’une capote classique notamment à sa texture en silicone extra-souple, ce qui le rend plus léger et tout aussi protecteur que le latex original. Une différence de taille qui, semble-t-il, devrait permettre une meilleure sensation de confort mais également une meilleure tolérance au latex, un détail qui n’est pas inutile et qui devrait faire tomber les réticences de certains messieurs quant au port du petit capuchon.

Toutefois, il faudra attendre encore un peu pour profiter de cette capote nouvelle génération, actuellement en phase de test, pas avant 2015 dans le meilleur des cas. Toujours est-il que cette innovation est suivie avec attention puisque le très sérieux Bill Gates (vous savez le fondateur de Microsoft, si si !) a salué via sa fondation les travaux d’Origami Condoms, la société à l’origine de cette petite révolution et promet 100 000 dollars à l’entreprise capable de réinventer le préservatif.

Car il y a urgence pour le magnat de l’informatique ! Selon lui, si la capote a démontré son efficacité en matière de contraception et de lutte contre les IST, il réduit également le plaisir et n’a surtout pas connu d’évolution technologique depuis un demi-siècle. Dès lors, il faut se pencher sur la création d’un préservatif de nouvelle génération, capable d’augmenter le plaisir et de faciliter la vie de chacun surtout lors de l’instant fatidique !

Il va sans dire que l’auteur de cet article suivra avec intérêt l’évolution de ces travaux en particulier ceux d’Origami Condoms promis à un grand avenir. Car si le préservatif reste indispensable, il reste boudé dans le sens où il est encore considéré comme une contrainte, une contrainte qu’on est bien content de s’affranchir une fois les tests réalisés quelques mois après (dans l’hypothèse où on est resté fidèle à son ou sa partenaire). Sans doute qu’il est grand temps de réhabiliter ce petit capuchon en prenant soin de promouvoir efficacement la contraception et la lutte contre les IST et le SIDA tout en s’assurant un bon moment de plaisir. Et même si on semble prendre la bonne direction, on ne le dira jamais assez : « Sortez couverts ! »

Et vous ? Que pensez-vous de cette trouvaille ? Révolution à venir ou énième gadget ? 

Gilles

(tu veux kiffer la main de la nana pas à l’aise qui fait la démonstration ? Tiens, cadeau ! )

Publicités

Une Réponse to “La révolution du capuchon (ou la capote du futur)”

  1. moudubou 17/05/2013 à 12:06 #

    Ben ça semble rigolo, m’enfin j’vois pas comment on pourra augmenter le plaisir et encore moins approcher le plaisir d’un rapport sexuel brut. Quelle que soit l’épaisseur, la souplesse ou que sais-je encore, du produit, ça élimine de fait, les frottements sur le gland et évidemment, la sensation d’humidité. M’enfin on ne peut pas tout avoir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :