La télévision.

24 Avr

Alors, non je ne vais pas te parler des films héros-tiques qui passaient sur M6 le dimanche soir. (Désolée) Je ne vais pas non plus parler de séries, je pourrais longuement m’étendre sur Dr House et compagnie, mais je doute de l’intérêt de la chose. Non, je vais parler de la télévision. (Oui bon, on a compris, là)

Tu vois, dans une chambre, souvent, si tu ne vis pas en Sibérie ou dans un ghetto chinois, tu as un lit (voire ô grand luxe, un lit double  !), et pour les plus riches d’entre vous, une télévision. Je dis les plus riches d’entre VOUS, parce que moi, t’as vu, j’suis trop une intello, j’ai pas la télé. Même que je pleure un peu des fois parce que sans télé on peut pas jouer à la NES. Et la NES c’est un peu la vie. Mais je m’égare un peu.

La télévision, cette machine lumineuse qui empêche de dormir  ! Ô magnificence  de l’abstinence  !

Alors bon, j’vais pas mentir, parce que j’vous entends dire que « ouais euh bah la télé c’pas juste l’abstination, tout çaaah ! », la télévision ça ne sert pas uniquement à ne pas baiser. Bah non. Moi même, grande romantique (genre) j’ai déjà pécho devant la télé. Bon on était déjà ensemble et c’était déjà bien parti avant pour que ça pèche… Mais c’est sûr, la télévision avec son canapé (ou mieux son lideuplaces), sa faible lumière ça permet toutes les petits gestes qu’on ose pas faire sous le néons ou l’halogène (ça dépend de ton ampoule). C’est un peu comme la salle de cinéma, mais version intimiste (sauf si t’es avec toute ta famille ou tes potes sur le canap’), tu peux « glisser » et lâcher le films sans que ça gène toute la salle comme au ciné. (Notons ici qu’il y en a qui ne se gênent pas de le faire au ciné quand même. Faites ça discrètement siouplé. (c-à-d pas de gros « OH OUI ! » ni de couinements suspects en plein milieu de LA scène de suspense.)) Sans compter que regarder un film dans un canapé ou un lit (ou un canapé lit, gnagngna) ça permet de se blottir. BAH OUAIS ! et ça c’est cool ! Parce que va te blottir quand la télé est dans la cuisine. Va y blottit toi dans ta chaise qu’on rigole. Alors qu’à deux sous la couette dans un lit moelleux (ou dur. Ca dépend.), avec uniquement la lumière de la télé, ça offre bien des occasions à des prémisses de sexualisation tout ça ouh la la. Pschhiiii ! (onomatopée.)

Mais la télévision c’est aussi le contraire, le petit alibi foireux de médéme qui préfère suivre Top Chef ou Qui veut épouser mon fils plutôt que d’exécuter son devoir conjugal (<parenthèse> : le « devoir  » conjugal, ahh quelle belle formulation bien machiste genre c’est un devoir. Tss)
Allez, ne ment pas, tu l’as déjà dit. « Non, pas maintenant… Je regarde [ajoute ici le nom de ton émission débilisante favorite, ou de ta série en strimingue préférée] »
Oui, c’est un alibi de merde, un peu comme tous les autres alibis. C’est pour ça que c’est des alibis hein.
On me souffle d’ailleurs dans l’oreillette que les couples à télé dans la chambre ont statistiquement moins de relations sexuelles que ceux qui l’ont dans le salon (ou qui n’en ont pas.). Je ne sais pas comment ils statistiquent ceux qui vivent dans un studio chambre-salon….
Bon et je disais médéme et Top Chef, mais ça marche aussi avec Mr et Terminator. Ou PIRE Mr et Top Chef. Et là, désolée mais je ne peux pas aider.
Alors pourquoi un tel alibi ? Menons l’enquête exclusive dans la zone interdite du lit-télé ! Car c’est capital de savoir, nous pourrons faire entrer l’accuser ensuite et lui lyncher la gueule. (Si peu)

Certes, c’est un alibi, disais-je. Et comme tout alibi il peut vouloir dire « tu baises mal  » ; « tu fais chier » ; « j’en ai marre ». Vous avez saisi l’idée. Mais aussi et c’est là que ça se complique un peu, une manière de signifier que la télé est devenue votre nouvel amour (est dans le pré), et qu’elle a pris toute la place dans votre couple, vous coupant jusqu’à l’envie de vous la jouer façon belle toute nue en 60 secondes chrono.  La solution  ? L’envoyer à M6 Boutique.

la télévision

Publicités

Une Réponse to “La télévision.”

  1. alistercameron 25/04/2013 à 08:31 #

    Trop vrai ! ;-)

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :