Archive | avril, 2013

Le retour du come back de l’ex

29 Avr

Mais ! On en aura donc jamais fini avec çuilà ?!

Faut croire que non.

Dans la vie, t’as des ex. Oui, on l’a déjà dit, on croit pas aux contes de fées (on le dit pas fort en tout cas). T’as l’ex-gentil, s’tadir, celui avec qui t’es resté pote. T’as l’ex-haineux, s’tadir celui que tu détestes et que t’as rayé de ta vie forever & never. Pis t’as les autres qui sont là, ou non, dont tu te fous un peu.

Quand t’es resté un petit peu avec l’ex mais qu’il-elle est plus dans ta vie, viennent les moments de solitude où, sans raison apparentes, ex déboule. Alors bien sur, souvent il-elle revient pour tirer un coup (c’est pourtant pas faute de dire qu’on ne retape pas dans ses ex, nan mais merde ! Est-ce que tu vas finir ton sandwich dégueulasse au thon qui moisi dans ta poubelle depuis des lustres ? Non. Parce que le thon c’est pas bon et que c’est pas pour rien que tu l’as jeté !). Mais voilà, des fois, il-elle revient pour toute autre raison.

Je sais pas si t’es, comme moi, un peu concon et que par conséquent tu dis souvent à tes ex « je suis là si t’as besoin » quand tu viens de les larguer, ou que tu viens de te faire larguer -comme-une-merde mais faut savoir que chez certains, ça tombe pas dans l’oreille d’un sourd. Du coup, en cas de couille, boum, le-la revoilà qui débarque.

Mais attention, ça ne se passe pas 2 mois après votre séparation, non, non, plutôt passé un an, ou deux, ou plus (on s’en fout, ça date quoi). Tu reçois un SMS (oui parce que l’ex est i-tech donc il-elle va pas t’envoyer une lettre, et puis il-elle va pas t’appeler, la paire de couille n’est toujours pas greffée), généralement, t’as viré le numéro donc tu réponds par un banal « C ki? » si t’es un porc du texto ou par un « Je suis désolé, je reconnais pas le numéro, tu es? » si tu es un poil plus éduqué, ce qui, soyons clair, doit être carrément vexant. Du coup, soit tu as un ex intelligent qui s’excuse « Ah pardon, c’est trucmuche » qui enchaînera sur des banalités avant de réclamer ton aide, soit tu as un ex à l’égo surdimensionné et un peu très con qui s’énerve « Ok super, t’as viré mon numéro, t’es vraiment un-e connard-connasse va mourir » qui finira par s’excuser pour sa connerie (ou, là encore, si t’es comme moi, qui finira par te raconter sa vie quand tu lui auras rappelé qu’après un an de séparation y a prescription). Bref.

Mais j’ai pas fini.

Si les problèmes du dit-ex concerne sa nana/son mec actuel, il/elle finira par te faire comprendre qu’il/elle veut te revoir, et pas pour faire des colliers en macaronis (faut pas les faire cuir hein, les pâtes, pour un collier. tu peux les peindre aussi). Si les problèmes sont autres (familiaux, pros, santé etc.) tu auras sans doute droit au « je sais pas pourquoi je te raconte ça » qui n’a qu’un seul but : t’entendre dire, encore, « mais je suis là si tu as besoin de quelque chose » (espèce de connassececi est un communiqué pour ma propre personne-). C’est à se demander, quand même, le but de tout ça.

Et bien, madame monsieur, je crois l’avoir découvert, le but de la manœuvre !

Je sais, t’attends ma révélation ingénieuse tout impatient en te tortillant devant ton écran et tu me détestes d’écrire encore sans te dire ce que j’ai découvert d’expérience personnelle. Après, je fais une généralité donc y a bien un con qui va me contredire mais bon, c’est la rançon de la gloire, que veux-tu.

Donc, je pense avoir compris.
L’ex veut juste se rappeler à toi !
Quoi ? Mais non !
SI ! Parce que s’il-elle a des problèmes (de couple, de thune, de sexe, de taff, de famille, de chien…), la logique veut qu’il-elle en parle avec quelqu’un qui peut l’aider (et que ça intéresse) genre un pote, un parent, un banquier, un véto, un sexologue, Pôle Emploi (bon courage) et pas à son ex qui n’est pas au courant de la dernière position découverte qui lui a pété le frein (ou du boss qui la harcèle sexuellement, ou du nouveau chien qui mange les coussins ou… bref, ce que tu veux quoi).

Conclusion ?

Y en a pas. Tu fais ce que tu veux, je m’en fous, mais sérieusement, les ex commencent à sévèrement me taper sur le système. Est-ce que je les contacte, moi, quand j’ai un problème ? Bah non. Chacun sa merde, et Dieu (ou peu importe qui) pour tous !

Et toi, tes ex aussi te font ce plan là ? Tu réagis comment ? Ils te racontent quoi ?

Des bises !
Mya0u

Ceci est une affiche d'une comédie italienne. Je vous en dis pas plus, je pige rien à l'italien.

Ceci est une affiche d’une comédie italienne. Je vous en dis pas plus, je pige rien à l’italien.

Chut ! On est pas seuls !

26 Avr

Ah les joies de la vie à plusieurs ! (ou du camping, ou des vacances entre amis, ou du week-end chez beau-papa…)

Que tu sois chez tes parents, en coloc, parent avec enfant-sous-ton-toit, dans une baraque-appart avec voisins + murs tous fins ou dans toutes autres possibilités qui inclue toi, ta moitié et d’autres gens, se pose la question du bruit.

Je parle pas des bruits en général, on s’entend, mais bien des aiguës qui sortent de la bouche de madame (ou des graves de monsieur. ou l’inverse. ou les deux.).

Quand t’es célib/seul à ce moment-là et que t’entends un couple s’envoyer en l’air, c’est chiant. L’homme réagit de deux manières : 1. il s’en fout/dort déjà. 2. il se pougne. La femme, elle, a tendance à pester intérieurement (parce que ça l’empêche de dormir, qu’elle dit, mais bon… jalouse ouai !). Mais quand c’est toi qui fais partie du lot qui baise, bah c’est pas la même !

C’est vrai, y a des silencieux de nature et tant mieux pour eux, mais quand c’est pas le cas, t’as pas forcément envie de jouer au roi du silence et de casser ton délire pour épargner les voisins (et puis, bouffer du coussin, ça va bien un moment…). Généralement, quand ce sont des inconnus qui risquent de t’entendre, tu t’en cognes un peu. Mais quand c’est ta famille-la sienne-des potes, là, on fait moins le malin.

Effectivement, c’est toujours un peu tendu le lendemain au petit dej’ quand t’as vociféré toute la nuit et que t’as empêché son père de dormir. S’il est cool, il dira rien devant toi (mais fera peut-être comprendre à ton autre que la prochaine fois, ce serait bien de la mettre en sourdine), s’il l’est moins (et du genre un peu perv’ sur les bords, mais qu’il fera passer sous le coup de l’humour) tu te mangeras une petite réflexion.
Là encore, tout dépend. Si c’est le père du mâle, y a moyen que la petite blague passe difficilement auprès de la bru, mais si c’est le père de la Princesse, je doute que ce soit vraiment de l’humour quand il te propose de t’émasculer la prochaine fois (oui. les pères sont très protecteurs avec leurs fifilles).

Mais même quand ce sont des potes, c’est toujours chiant. T’as toujours un connard qui va faire des blagues vaseuses et des sous-entendus graveleux, bien lourds, que t’as juste envie de lui faire bouffer ses testicules par le nez, et un relou, genre intello sur le retour, qui va gueuler sous prétexte que tu l’as pas laissé fermer l’œil. Pour peu que t’en aies un qu’a pas trempé son biscuit depuis un bout de temps et alors là, c’est le drame. (Je dis « il » mais comprends que ça marche aussi pour les gonzesses, toutes aussi chiantes dans ce genre de cas).

 

Mais. Il y a encore pire.

Oui. Encore plus tendu.

Quand ce sont des oreilles chastes.

 

Si tu es parent, tu sais que c’est pas parce que t’as pondu une chiée de gamins que t’es privé de sexe à vie. Loin de là. Et je comprends ton besoin de faire crac-crac malgré la présence plus ou moins proche de tes mômes. Seulement… JE DIS NON ! Parce que, t’as peut-être pas vécu l’expérience TRAUMATISANTE d’entendre tes parents s’envoyer en l’air, ou t’as peut-être oublié ce que ça faisait (ou t’es habitué, et là je dis bonjour la psychanalyse), mais je crois que c’est la hantise de toute personne vivant avec ses parents.

Je sais, dans les magazines Parents et autres du genre, on t’explique que le sexe est important dans un couple (nous aussi on le dit, hein) et que quand tu viens de mettre bas c’est important de renouer avec son couple et de ne pas oublier son partenaire au profit du nouveau jouet qui gigote,  mais y a une différence entre faire l’amour avec un gamin de 6 mois dans la chambre d’à côté, et le faire quand t’as un gamin en âge de comprendre ce qu’il se passe. Y a de quoi refroidir un ado en rut, je te jure !

« Mais non ! » que tu vas me dire en pointant ton doigt arrogant devant mon visage, et pourtant, je confirme que si. Si je te dis que tes parents ont une vie sexuelle, tu vas me regarder avec de gros yeux, en te bouchant les oreilles et en chantant lalala pour pas m’entendre parler de ça, et c’est bien normal, comme moi, tu es né dans une rose ou dans un chou ou la cigogne t’as déposé devant la porte. On est bien d’accord que dans la tête de toute personne normalement constituée ses parents n’ont pas de vies à part celles de parents (voire, une vie professionnelle, quand même). Et bien dis toi que pour ton gamin, c’est pareil.

 

Mais bon, on va quand même pas s’empêcher de vivre à cause de tous ces cons !
Enfin, au moins, t’es prévenu… du coup, tu gères comment ? Un témoignage à partager ?

Des bises !
Mya0umais_pourquoi_tant_de_bruit__2962_north_320x

La télévision.

24 Avr

Alors, non je ne vais pas te parler des films héros-tiques qui passaient sur M6 le dimanche soir. (Désolée) Je ne vais pas non plus parler de séries, je pourrais longuement m’étendre sur Dr House et compagnie, mais je doute de l’intérêt de la chose. Non, je vais parler de la télévision. (Oui bon, on a compris, là)

Tu vois, dans une chambre, souvent, si tu ne vis pas en Sibérie ou dans un ghetto chinois, tu as un lit (voire ô grand luxe, un lit double  !), et pour les plus riches d’entre vous, une télévision. Je dis les plus riches d’entre VOUS, parce que moi, t’as vu, j’suis trop une intello, j’ai pas la télé. Même que je pleure un peu des fois parce que sans télé on peut pas jouer à la NES. Et la NES c’est un peu la vie. Mais je m’égare un peu.

La télévision, cette machine lumineuse qui empêche de dormir  ! Ô magnificence  de l’abstinence  !

Alors bon, j’vais pas mentir, parce que j’vous entends dire que « ouais euh bah la télé c’pas juste l’abstination, tout çaaah ! », la télévision ça ne sert pas uniquement à ne pas baiser. Bah non. Moi même, grande romantique (genre) j’ai déjà pécho devant la télé. Bon on était déjà ensemble et c’était déjà bien parti avant pour que ça pèche… Mais c’est sûr, la télévision avec son canapé (ou mieux son lideuplaces), sa faible lumière ça permet toutes les petits gestes qu’on ose pas faire sous le néons ou l’halogène (ça dépend de ton ampoule). C’est un peu comme la salle de cinéma, mais version intimiste (sauf si t’es avec toute ta famille ou tes potes sur le canap’), tu peux « glisser » et lâcher le films sans que ça gène toute la salle comme au ciné. (Notons ici qu’il y en a qui ne se gênent pas de le faire au ciné quand même. Faites ça discrètement siouplé. (c-à-d pas de gros « OH OUI ! » ni de couinements suspects en plein milieu de LA scène de suspense.)) Sans compter que regarder un film dans un canapé ou un lit (ou un canapé lit, gnagngna) ça permet de se blottir. BAH OUAIS ! et ça c’est cool ! Parce que va te blottir quand la télé est dans la cuisine. Va y blottit toi dans ta chaise qu’on rigole. Alors qu’à deux sous la couette dans un lit moelleux (ou dur. Ca dépend.), avec uniquement la lumière de la télé, ça offre bien des occasions à des prémisses de sexualisation tout ça ouh la la. Pschhiiii ! (onomatopée.)

Mais la télévision c’est aussi le contraire, le petit alibi foireux de médéme qui préfère suivre Top Chef ou Qui veut épouser mon fils plutôt que d’exécuter son devoir conjugal (<parenthèse> : le « devoir  » conjugal, ahh quelle belle formulation bien machiste genre c’est un devoir. Tss)
Allez, ne ment pas, tu l’as déjà dit. « Non, pas maintenant… Je regarde [ajoute ici le nom de ton émission débilisante favorite, ou de ta série en strimingue préférée] »
Oui, c’est un alibi de merde, un peu comme tous les autres alibis. C’est pour ça que c’est des alibis hein.
On me souffle d’ailleurs dans l’oreillette que les couples à télé dans la chambre ont statistiquement moins de relations sexuelles que ceux qui l’ont dans le salon (ou qui n’en ont pas.). Je ne sais pas comment ils statistiquent ceux qui vivent dans un studio chambre-salon….
Bon et je disais médéme et Top Chef, mais ça marche aussi avec Mr et Terminator. Ou PIRE Mr et Top Chef. Et là, désolée mais je ne peux pas aider.
Alors pourquoi un tel alibi ? Menons l’enquête exclusive dans la zone interdite du lit-télé ! Car c’est capital de savoir, nous pourrons faire entrer l’accuser ensuite et lui lyncher la gueule. (Si peu)

Certes, c’est un alibi, disais-je. Et comme tout alibi il peut vouloir dire « tu baises mal  » ; « tu fais chier » ; « j’en ai marre ». Vous avez saisi l’idée. Mais aussi et c’est là que ça se complique un peu, une manière de signifier que la télé est devenue votre nouvel amour (est dans le pré), et qu’elle a pris toute la place dans votre couple, vous coupant jusqu’à l’envie de vous la jouer façon belle toute nue en 60 secondes chrono.  La solution  ? L’envoyer à M6 Boutique.

la télévision

C’est sexy !

22 Avr

A l’heure où j’écris cet article, il fait nuit.

Vois-tu, je suis là, dans mon plumard, la tronche couverte d’un baume pour la nuit, les cheveux en vrac et de la crème plein les mains (et plein mon clavier, du coup) et je me suis dit que j’étais au comble de la sexytude, quand d’un coup, la lumière fut. Dans mon cerveau, la lumière, je viens de te dire qu’il fait nuit !

Si tu es une femme de sexe féminin (ou un métrosexuel très au courant), tu sais qu’y a un truc qu’on appelle le « rituel beauté ». Chacun le sien, là n’est pas la question. Dans les magazines trop hypes, on te dit qu’il faut user (et abuser) des crèmes-zé-sérums en tout genre pour être trop bonnasse tout au long de ta vie. Et on les croit sur parole. Jusque là, on est d’accord.

Mais voilà, tu m’expliques comment tu fais quand t’es pas toute seule dans ton lit ?

Sérieusement, je connais aucun mec qui a envie de te faire un câlin quand t’as la peau qui luit (de crème) et que tu sens l’odeur de ton gel anti-cellulite. Je veux bien que ces messieurs soient indulgents, mais quand même. Et là je te parle juste du câlin basique, du câlin pré-dodo, du câlin de couple normal quoi. Parce que le sexe ? Je crois que tu oublies.

Personnellement, l’odeur du mec qui sort de sa douche ne me gêne pas (j’ose penser que toi non plus), mais imaginer mon cow-boy la face huileuse, les mains grasses et les pieds poisseux (tout ça à cause, toujours, de ces crèmes à la con) bah ça me coupe net !

Et ça, c’est si t’as la chance d’être avec une nana normale. Ou dans un jour normal. Parce que pour peu que tu tombes sur le jour de la semaine gommage-manucure-masque et là, tu souhaites rapidement te pendre ! Entre l’odeur du dissolvant couvert par celle du vernis à ongle (sans parler du fait que toute femme devient handicapée lorsque son vernis sèche… dis pas non ! moi aussi, je sais ce que c’est !), le masque d’une couleur dégueulasse au parfum bubblegum et les cheveux recouvert de cellophane parce que « la chaleur ouvre les écailles du cheveu, mamour, ça fait pénétrer le produit ! » et bien, pour sur, y a bien que ton cheveu qui va être pénétré ce soir, ma petite dame !

Ma question c’est donc : toi, femme, comment tu gères ta féminitude ? Et toi, cro-mignon, t’en penses quoi de son rituel beauté ?

Sinon, je prônerai bien les chambres séparées, mais je sens que je vais pas me faire que des copains !

Des bises !
Mya0uGesichtsmaske

2+1 = 3

19 Avr

Le plan à trois c’est ZE fantasme. Principalement masculin. Parce qu’ils s’imaginent que c’est toujours 2 filles + 1 mec.

Mais en fait, y a plein de configurations !

2 filles + 1 mec
2 mecs + 1 fille
3 mecs
3 filles
Pis tu peux ajouter des animaux aussi *joke*

Généralement, le plan à trois touchent deux catégories de personnes : les couples de longues dates qui veulent pimenter leur relation & les petits djeuns qui se disent que c’est hype sans voir plus loin. Après, t’as le rare cas du mode de vie, autrement dit les libertins/échangistes/mélangistes, qui pratiquent plus ou moins régulièrement. Mais là je te parle surtout de quand tu veux tester une fois ou deux.

Oui, ou deux. Parce que dans un couple hétéro, il est pas rare que si l’homme veut deux femmes dans son lit, la dame attend un juste retour des choses avec deux hommes dans le sien, de lit.

1 mec, 2 filles, 1 filles, 2 mecs, 3 filles, 3 mecs et surtout, des milliers de possibilités !

Non, toutes les femmes ne sont pas bis, on est seulement plus ouvertes et moins « oh mais moi j’ui pas pédégouine ! » que les garçons, donc on a pas peur de passer pour une lesbienne sous prétexte qu’on a galoché une copine pendant un plan à 3. C’est pas pour autant que toutes les nanas sont emballées à l’idée de bouffer le minou de leurs potes, soyons bien clair là-dessus. Elles peuvent -comme les mecs- avoir envie d’essayer pour pas mourir connes, mais ça s’arrête là. (elle peut aussi, du coup, se découvrir elle-même sur le tas, hein). Du coup, faut laisser faire. C’est pas parce que madame touche pas l’autre dame que ça les empêche de te toucher toutes les deux et pareil pour les mecs. On force pas !

Pour aborder le sujet, sincèrement, je te souhaite bien du courage. Une nana a plus de chance de faire céder son mec que l’inverse. A condition que la troisième personne soit de sexe féminin. (J’ai jamais entendu un mec me dire « oh oui ! faisons un plan à 3 avec un mec, j’ai envie d’essayer ! » mais je suis peut-être pas tombé sur les bons). Un gars qui propose à sa nana, c’est quitte ou double. Soit elle est enchantée et franchement, t’es chanceux, soit elle va te bouder pendant un long moment à l’idée Ô combien déplacée de lui faire entendre qu’elle te suffit pas. Je sais, t’as pas dit ça, mais c’est comme ça que ça sonne à son oreille.

Bref.
Admettons que vous soyez prêts, tous les deux. Comment ça se passe ?
Va falloir choisir le-la +1. On évite de taper dans les potes, les siens ou les tiens, parce que là c’est le drame. Et dans les deux sens. Un mec qui propose sa meilleure amie ou la meilleure amie de sa meuf est sur de signer son arrêt de mort (ça vaut aussi pour la nana qui choisi le meilleur ami de son mec ou le sien, ou son frère, ou son père, mais là c’est sale). Et une nana qui choisie sa meilleure amie ou celle de son mec a de grandes chances que son amitié devienne compliquée (là aussi, ça vaut pour le type). Le mieux reste l’inconnu-e ou la connaissance en soirée.

Qui chasse ? Comment ?
Si vous choisissez une connaissance de soirée, vous pouvez chasser ensemble. Abordez là normalement, vous la connaissez de vue -au moins- et réciproquement, après, le mieux c’est de laisser la nana draguer si vous chassez une femme. Si vous prenez un mec, c’est plus risqué. Ta copine arrivera surement à mieux draguer sans toi, mais te faire accepter derrière c’est un peu chaud. Et le fait que les mecs se sentent blessés dans leur virilité s’ils se font draguer par un homme n’aide pas. Donc, le mieux, c’est juste elle ou vous deux.
Pour l’inconnu-e, c’est pareil.

Ensuite, comment on se met dans le move ?
Faut battre le fer quand il est chaud ! Si le-la +1 est partant-e, faut y aller. Y a pas de « on prend RDV pour le week-end prochain ! » non, on baise directe. Les RDV c’est pour ceux qui ont déjà fait et qui veulent remettre un coup, sinon, y a un des trois qui va se dégonfler au dernier moment, ou qui va se poser 5.000 questions sur le comment, pourquoi, quand, et si…, mais… bref, on y va quoi !

Mais franchement, je pense que le mieux c’est de voir ça au feeling. Beaucoup de couples sont contres (ou n’osent pas le dire) quand on en parle, mais sur le terrain ça se passe autrement. Concrètement, y a des soirées où, sans raison apparentes, ça part en couille, bah c’est le moment quoi. Pour une fois, je suis plutôt partisane du « on agit, on réfléchit après » parce que sinon c’est le bordel.

Par contre, je pense qu’en parler quand c’est fait c’est bien. Pas dès que c’est fini hein, mais le lendemain, et pas quand le-la +1 est là. Histoire de donner son avis, dire ce qu’on a aimé ou pas, et peut-être vouloir recommencer !

Et toi, le plan à 3 tu pratiques ? Tu veux pratiquer ? T’en penses quoi ? T’as des anecdotes à nous raconter ? Bref, lâche toi, on est entre nous !

Des bises !
Mya0uplan-a-trois-163120_L

%d blogueurs aiment cette page :