La Fée Lation

6 Mar

Ah je sais que tu l’attendais celui-là, encore plus depuis que je me suis allègrement moquée des mecs qui tapent un cunni –enfin, un cunni, non, qui te bouffent littéralement le minou (oui, j’aime bien le mot minou).

Messieurs ! Mesdames ! Aujourd’hui nous parlons de fellation !

*clap, clap/foule en folie/cris en tout genre/Hola générale*

Oui, la fellation est un préliminaire, mais pas que. Effectivement, elle peut -comme beaucoup d’autres actes dits de préliminaires- se satisfaire à elle-même. Bon, ceux et celles qui me disent non sont priés de prendre la porte ! Oui, vous tous là, on peut tailler une pipe/brouter un minou (amis de la poésie, bonjour !) sans avoir à sauter bobonne derrière !

Donc, la fellation.

Il s’agit donc d’un rapport bucco-génital, ça veut dire que tu dois mettre la zigounette du monsieur dans ta bouche. Jusque là, on doit tous être raccord normalement. Ensuite, ça se complique.

Les hommes et les femmes ne fonctionnent pas de la même manière et, pire encore, entre eux non plus ils ne sont pas pareils (comme nous d’ailleurs, mais nous on est plus mieux d’abord, non ?).

Y a pas de recette miracle, hélas, vu que tous ces connards n’aiment pas la même chose, du coup, vous testez puis vous nous dites, okay?

La délicatesse ?
Oui, certains d’entre eux se plaignent, au même titre que nous, que nous manquons de délicatesse tant dans le toucher que dans le gout. Ca veut dire que vous êtes brusques. C’est un pénis, que diable, pas un joystick ! Mais attention, ça veut pas dire qu’ils veulent que vous soyez mous ! Comprenez par là être mous/molles du poignet et avoir une bouche aussi large qu’un vagin venant de passer une tête. Donc, il faut être délicat MAIS ferme.

Comment ça ferme ?
Ferme, ça veut dire qu’il faut de la poigne. Alors n’allez pas non plus couper la circulation du sang du bordel, c’est pas le but, mais c’est comme une poignée de main, faut savoir la tenir, et les poignées de main molles moi ça m’énerve. Mais ça veut pas dire que vous êtes obligée de le branler si vite que vous voyez même plus vos mouvements !! (enfin, sauf peut-être sur la fin… m’enfin faut y aller molo quand même, vous allez finir par l’arracher !)

Pénis/clitoris même combat ? Sûrement pas !
Oui, le clitoris est, en gros, un pénis atrophié, mais c’est bien là où réside la différence qui fait tout. Parce que le clitoris a plein de nerfs mais sur une petite surface, ce qui le rend extrêmement sensible, ce qui est moins le cas d’un pénis – qui a des nerfs sur une plus grande surface – (plus encore chez les circoncis, mais là y a débat selon mes potes alors je vous laisse nous donner votre avis sur la question).

De la même manière qu’un cunnilingus NE DOIT PAS se concentrer UNIQUEMENT sur le clitoris, une fellation NE DOIT PAS se concentrer UNIQUEMENT sur le gland (en plus, ça les fait venir trop vite, même que parfois -comme nous- ça leur fait mal). Ces messieurs ont la chance d’avoir un service trois pièces. Donc, non contente d’avoir à avaler du centimètre, vous devez aussi vous occuper des jumelles en dessous. Vous les touchez/caressez/léchez/gobez, à vous (et à lui) de voir, mais vous les laissez pas ballotter tristement seules dans leur coin, les pauvres !

Parlons techniques.
(Là, j’imagine mes proches qui me lisent en train de flipper leur race sur ce qu’ils vont découvrir sur ma petite personne, mais ce ne sont pas forcément MES techniques, nan mais ! Le seks c’est mal, je pratique pas, saysal !!)

La poigne
On a dit : ferme & délicate, oui, mais souple aussi, faut pas être stressée (pourquoi je ris en écrivant ça ? parce que j’imagine quelqu’un d’über concentré sur le mouvement, et ça me fait marrer). Donc les mouvements doivent être amples et fluides, et pas saccadés, vous êtes pas un stroboscope ! Et là vous me dites « mais t’as dit que tu parlais de la fellation, pas de la pougnette » et oui mais l’un va pas sans l’autre. Autant sucer sans les mains je dis pourquoi pas, autant je pense que l’association des deux est quand même des plus indiqués (ne serait-ce pour éviter un mouvement de hanche trop ample et un étouffage en règle, ahah, je ris encore). Ensuite, pour le mouvement, certains se contentent d’un va et vient et d’autres prennent un chemin plus sinueux, en faisant -comment expliquer ça ?- des vrilles du poignets (? vous comprenez là ?)

La bouche
T’es mignon-ne mais tu ranges tes dents IMMÉDIATEMENT ! Rien que d’imaginer un coup de dents et j’ai mal pour eux. Réellement. Imaginez qu’on vous morde le clito/une lèvre (du bas, j’entends), ah, on fait moins la maline là ! Bon, on est d’accord, je parle pas d’un mordillement délicat ou d’un frôlement de dent intentionnel, mais bien du coup de dents radical et fortuit. Aïe. Ensuite, comme le terme « sucer » l’indique, bah on y va gaiement. Certains aspirent, d’autres ne font que coulisser entre des lèvres (très) serrées.
Je sais pas si vous avez remarqué, mais dans la bouche, vous avez un muscle. Ça s’appelle *roulement de tambour* une LANGUE ! (un bonbon à ceux qui ont trouvé !) Donc, elle est pas là juste pour vous faire jacter, alors autant s’en servir. Là encore chacun son délire, simple léchage, caressage ou tournage autour du zgeg avec, ou tout ça en même temps.

Ça fait quoi d’avoir une kékette dans la bouche ?
Chépa t’as jamais mangé de sucettes dans ta vie ? Bah c’est le même genre, mais en plus imposant, encore que ça dépend (ahah riez !). De ce que j’ai compris ça fait partie des prelim les plus connus de la jeune génération, mais ça veut pas dire que c’est la plus pratiquée de manière générale (ça veut dire autant chez les d’jeuns que chez les vieux ou les moyens de l’âge). C’est presque devenu un incontournable des films de cul (pourquoi je dis presque ? C’EST un incontournable !) du coup tout le monde s’y met par automatisme, de là à penser que tout le monde apprécie … Enfin toujours est-il qu’entre les biberons, tétines, sucettes et autres machins qu’on fout à la bouche depuis qu’on est môme, on est rodé (cette phrase est absolument dégueulasse, j’en conviens carrément !)

Mais, si y a bien un truc qui peut tout faire foirer peu importe la technique du bordel, c’est l’envie. Croyez bien que si vous ne mettez pas de cœur à l’ouvrage, ce sera une catastrophe.

Clairement, si vous n’aimez pas ça, autant vous abstenir. Ça sert à rien de se forcer, parce que vous allez vous y prendre comme un manche, que lui va le sentir, qu’il va être blasé et donc vous aussi (voire qu’il va vous recaler et bonjour l’égo qui creuse sous terre). Autant si vous êtes novice et un peu impressionné par la chose, suffit de lui dire, de vous laissez guider et d’apprendre en découvrant sur le tas, autant si vous n’aimez pas ça (peu importe la raison même si je ne vois pas ce qui peut refroidir dans le fait de faire du bien à la personne avec qui on partage sa nuit/son lit/sa vie) n’y pensez pas, et faites en sorte que votre partenaire le pige rapidement (qu’il n’espère pas pour rien, le pauvre !).

Ah, vous pensiez que j’avais fini, mais non, on a pas parlé de la fin !

Et oui, au grand désespoir de certaines d’entre nous, vient la question du « qu’est-ce que je fais quand ça vient », comprenez quand il va jouir.

Vous avez le choix : vous retirez avant, recrachez une fois qu’il a fini ou avaler. Bon ap’ pour ceux qui nous lisent au ptit dej’. Vous faites comme vous le sentez, le tout c’est de pas s’arrêter juste avant. J’entends par là que c’est pas parce que vous avez décidé de ne rien recevoir en bouche que vous devez stopper tout mouvement AVANT la fin. Concrètement, on vous a fait avec des mains, servez-vous en pour qu’il puisse kiffer son truc jusqu’au bout sans que vous ayez quoique ce soit sur la langue. Question de civisme !

Comment je fais pour recracher joliment ?
Bah tu fais pas, t’as déjà vu quelqu’un cracher en étant trop sexy toi ? Moi non.
Donc soit tu prévois d’avoir des mouchoirs, des chaussettes (ahah, non évite les chaussettes ça craint) ou un truc du genre sous la main, soit tu te lèves en mode princesse-chevalier et tu vas vidanger. Évite le plan du « je cours dans la salle de bain/les toilettes pour me mettre à vomir » parce que bon, déjà que le geste en lui-même n’est pas des plus charmants, si tu lui fais comprendre que c’est la pire chose qu’il t’aie été demandé de faire, ça craint. Si c’est si horrible que ça pour toi (ce que je peux comprendre hein) bah tu fais en sorte de pas en avoir dans la bouche.

Et si on avale ça fait quoi ?
Non tu ne vas pas tomber enceinte de la bouche. Si tu avales bah tu avales qu’est-ce que tu veux que je te dise. Y en a qui n’aiment pas. Y en a qui le font pour faire plaisir. Y en a qui détestent ça. Bref, t’as qu’à essayer quoi. Après, j’ai entendu dire que selon le régime du monsieur le goût variait. Semble t’il que les kiwi rendraient la chose moins… Comment dirais-je… Dégueulasse. Après faut passer outre la texture, mais y en a bien qui mangent des huîtres *air dégoûté/ regard effaré toussa*.

Bon, je crois que j’ai fait le tour de la question, mais si j’ai oublié des choses, n’hésitez pas à nous en parler en comm’ !

Ah et puis, j’ai entendu dire que les hommes font ça mieux que nous -de la même manière que les nanas font apparemment de meilleurs cunnilingus que les hommes- donc si tu peux nous confirmer (ou non) la chose !

Et toi la pipe tu kiffes faire ? T’aimes qu’on t’en fasse (ouai j’ai découvert que certains mecs aimaient pas, j’en suis restée pantoise !) ? Tu nous files tes techniques ? Des anecdotes drôles (ou pas) ?

Je vous bise tous !
Mya0u

images

Publicités

7 Réponses to “La Fée Lation”

  1. Creepy 06/03/2013 à 10:40 #

    Ha j’ai deux ex qui n’aimaient pas ça. Ou que ça laissait pantois. Pourquoi ? Parce que c’est passif et qu’ils préfèrent être actifs… ou peut-être parce qu’il faut vraiment s’abandonner à l’autre, chais pas, mais moi aussi ça m’a choqué :B

    Sinon j’ai offert sa première pipe à un de mes exs et il a trouvé ça tellement bien qu’il est tombé dans les pommes d’émotion… oui moi aussi ça me fait beaucoup rire haha :p

  2. Hipss 06/03/2013 à 11:53 #

    Haha ! j’ai jamais vraiment accroché à ce préliminaire, pourquoi ? bonne question, peut être un manque de savoir faire de la part de mes ex, je ne sais pas, mais pour le moment aucune nana n’a réussi à-me-faire-kiffer-ma-race avec ça :p.

  3. Lilith 26/08/2013 à 22:47 #

    Bon. Je me lance, j’avoue. De mon désert sexuel (voulu) de ces dernières années, je n’ai pas pratiqué la chose depuis un bail. Mais, j’étais pas mauvaise, et j’aimais bien. Mais (et là, l’aveu arrive), j’espère que c’est comme le vélo et que ça s’oublie pas. Voilà ^^

    Sinon, tu me fais beaucoup rire avec tes articles ! :)

    • Mya0u 28/08/2013 à 17:26 #

      Merci ^^
      Étant dans le même cas que toi, j’espère aussi que ça s’oublie pas sinon on est grave dans la merde xD

      • Lilith 28/08/2013 à 22:37 #

        Tellement ! T’imagine si on est devenue nulles ?

        • Mya0u 29/08/2013 à 01:33 #

          Quelle horreur !
          Enfin, si notre niveau a juste baissé, il est enfin à celui de la femme lambda (si on se lance pas de fleurs qui le fera ?!)

          • Lilith 29/08/2013 à 09:29 #

            (Nan mais totalement ! Lançons nous des fleurs !)
            Et oui, tu as raison. Il y a même des chances qu’on soit encore au dessus du niveau de la femme lambda ! :D

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :