La jalousie, ce fléau.

18 Jan

Attention, on ne parle pas d’être jalouse de la nouvelle paire de pompes de la copine d’à côté. Non non, là on parle de la jalousie au sein du couple. De la nana qui grogne dès qu’une grosse biatch (parce que ce sont toujours de grosses biatchs) s’approche de chéri. La jalousie n’est pas exclusivement féminine (loin de là) mais n’allons pas parler de choses que nous ne savons pas (les mâles s’en occuperont eux-même en temps voulu)

Donc, la jalousie manque de confiance ou preuve d’amour?
La question a été posé et reposé sans forcément trouver de vraie réponse, le débat reste ouvert. Comment se manifeste la vraie jalousie (si tant est qu’il en existe une). Une jalouse, une vraie, comment se comporte-elle (nous omettrons de dire que ma personne a été prise pour exemple pour détailler un peu plus le propos).

Une jalouse, c’est celle qui sans le faire exprès, tombera sur la page Facebook (qui est un autre fléau pour les couples d’ailleurs) de l’homme et cliquera malencontreusement sur « message » pendant que le premier intéressé sera parti prendre sa douche. Une jalouse fouillera par inadvertance dans le téléphone du mâle (pensant que c’est le sien) pour y consulter ses messages (sans oublier de faire un petit tour par l’historique qui conserve plus de trace). Un grosse jalouse de première est un peu trop parano sur les bords et se mettra à imaginer que chéri prend du bon temps avec la première inconnue qu’il aura croisé parce qu’il aura mis deux minutes de trop à répondre au message. Bien sûr, il est évident que la jalouse verra d’un très mauvais œil la façon dont chéri parle aux filles en sa présence et regardera avec attention chaque fait et geste. Pour la jalouse enfin, nul besoin de parler d’ex, mot définitivement banni même si elle ne pourra pas s’empêcher de vouloir en savoir plus. La jalouse est-elle sado-maso? Grande question restée pour l’instant sans réponse.

Certains voudront parler de la jalouse qui piste l’homme, le prend en filature dès qu’il part de la maison. De la jalouse qui agresse chéri quand il dit bonjour à une personne de sexe féminin dans la rue (de 7 à 77 ans). Ou qui prend très mal le fait que chéri entretienne une relation fusionnelle avec sa sœur. Mais cela relève de la pathologie et nous ne sommes pas dans Confessions Intimes.
Pour expliquer son comportement, l’argument principal de la jalouse est « L’Amour » ! Ah l’amour il nous en faire des choses, ça c’est sur. Dans la tête de la jalouse, tout est pourtant clair : sa jalousie n’est qu’amour. Si jalousie il n’y a pas alors l’amour ne sera pas. C’est un argument qui se tient, on veut « garder » celui qu’on aime et on n’aime donc pas voir tourner autour de lui des filles. On s’inquiète si l’une d’elle tourne un peu trop autour du dit aimé. La jalouse a donc tendance à oublier qu’on appartient à personne mais place en règle numéro un la fidélité et ça, c’est pas n’importe quoi.

Certains dirons que le manque de confiance joue terriblement sur la jalousie. Ce qui n’est pas faux. Il est clair que les antécédents de l’amoureux entreront en compte dans le taux de jalousie final. Si ce dernier est abonné aux mensonges et aux plans louches il est évident que la jalousie sera plus élevée. La confiance ça se mérite et ça ne se donne pas à n’importe qui (et surtout pas à un mâle). L’homme devra donc redoubler d’efforts pour rassurer l’esprit perturbé de sa bien aimée.

Cependant, il est nécessaire de mettre en avant un autre point, et pas des moindres. C’est la confiance, mais pas n’importe laquelle, la confiance en soi. J’affirme de source sûre (c’est à dire moi-même) que la jalousie peut considérablement augmenter selon la confiance et l’estime que l’on a envers soi même. Parfois la nana jalouse se trouve tellement nulle, à tellement l’impression de ne pas mériter l’amour de chéri et tout ce qui va avec qu’elle en devient persuader que chéri ne PEUT PAS être fidèle. C’est obligé, elle est trop nulle pour être aimée, il ne peut être qu’infidèle avec elle. Viendra donc la jalousie, et pas forcément la meilleure.
Fléau, preuve d’amour, manque de confiance en l’homme ou estime de soi misérable. Tant d’explications qui se bousculent mais une seule vérité : la jalousie existe bel et bien, tantôt soft, tantôt extrême. Pour le meilleur et surtout pour le pire.

Anah

20130102-161546.jpg

Publicités

9 Réponses to “La jalousie, ce fléau.”

  1. le G.O. 18/01/2013 à 10:18 #

    Ma première « vrai » relation était difficile, j’étais follement amoureux d’elle, mais elle pensait que je la trompais, c’était en 2000 et je pense que je ne m’en suis jamais vraiment remis.
    Au final c’est elle qui est parti avec un autre mec…
    Je lui en veut beaucoup car c’était mon premier véritable amour.

  2. Anah 18/01/2013 à 11:06 #

    Quel article ! Sublime, tellement bien écrit, criant de vérité ! JE VALIDE ! Euh.. merde faut pas dire que c’est moi qui l’ai écrit hein? :P Bon je rigole bien sur ! En tout cas j’espère que l’article parlera et plaira à certain(e)s :)

  3. Hipss 18/01/2013 à 12:34 #

    Super article !! Bienvenue chez les Boobiz Anah ! ;D, Par rapport à l’article, j’aime que ma moitié soit jalouse du moins un peu, pas non plus follement jalouse est possessive car moi qui aime bien être assez libre ça ne fonctionnerais pas. La jalousie m’amuse et je trouve ça craquant.
    Étant moi même un peu jaloux aussi … :p

  4. Kakao 18/01/2013 à 13:54 #

    Hahahahaha, je me reconnais tellement, surtout dans le 3ème paragraphe ! Manque de confiance en soi mais aussi envers mon chéri qui souvent a édulcoré ses réponses alors que j’attendais de l’honnêteté. Confiance très très difficile à regagner… :(

  5. superjuw 18/01/2013 à 15:18 #

     » Une jalouse, c’est celle qui sans le faire exprès, tombera sur la page Facebook (qui est un autre fléau pour les couples d’ailleurs) de l’homme et cliquera malencontreusement sur « message » pendant que le premier intéressé sera parti prendre sa douche.  »

    OH OUI. JE CONNAIS ÇA. Et ça a créé de vraies crises.
    Maintenant dès que je vois son compte FB et que je suis seule, je déco direct dans la seconde pour ne pas être tentée. Car je serais trop déçue de voir qu’il s’entend bien avec telle ou telle nana que je déteste.
    Ma jalousie est un manque de confiance en moi c’est clair. Mais c’est aussi que j’ai grandi avec la certitude que y’aura toujours une tromperie à un moment ou un autre dans la relation (mes parents, les films, je sais pas d’où ça vient). Je fais vraiment confiance à mon chéri, c’est les filles autour qui me font peur. Les filles c’est malines et vipères. Elles sont très douées (je le sais, j’en suis une ;)).

    Bref je vais pas raconter ma vie pendant 2h, je pourrais en faire un roman.

    Très bon article. Il faut apprendre à gérer tout ça à deux, c’est ça l’important. :)

    • mya0u 20/01/2013 à 01:08 #

      Je valide, les femmes sont des garces manipulatrices, surtout quand elles ont des vues sur un homme!

  6. Fizzgig 18/01/2013 à 15:18 #

    Je suis jalouse par manque d’assurance parfois, et aussi parce que je passe peu de temps avec mon amoureux. Ca me frustre, du coup toute nana qui partage ne serait que 5mn avec lui (y compris la RH de sa boite qu’il ne peut pas saquer) devient une ignoble veinarde dont je voudrais piquer la place.

  7. Bounty Monogatari 27/01/2013 à 00:34 #

    Pour moi, c’est l’inverse. la jalousie est aussi une absence de confiance en autrui. Si on ne peut lui faire confiance, point d’amour. en même temps, à mes yeux, on ne peut pas aimer quelqu’un d’autre si on ne s’aime pas soi-même. je donne trps facilement ma confiance et suis lente à la retirer. mais c’est définitif

    • mya0u 27/01/2013 à 06:12 #

      Ça se tient effectivement.
      Je pense qu’au final chacun trouve un peu l’excuse qui lui convient selon son cas

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :