La première fois.

16 Jan

Sur Boobiz on parle de sexe, ouais. Mais, comment ça a commencé cette histoire ? (Non je vais pas vous raconter la naissance de Boobiz, je pourrais mais c’est sans grand intérêt sexuel, je crois.)

La première fois. Le dépucelage, tout ça. J’espère pour toi que tu connais, sinon c’est que tu es beaucoup trop jeune pour lire Boobiz, ou que tu te branles devant ton mi-orc-mi-elfe en mauvaise 3D quand tu joues à WoW. (Bonjour, ici cliché)

Le sexe c’est une chouette invention, je crois qu’on est tous d’accord. Mais la première fois, est-ce que c’était si bien que ça ? (La première fois avec une autre personne, ne compliquons pas le problème)

Pour en avoir déjà discuté avec mes coupines sexualisées, je sais qu’on ne vit pas ça toutes de la même manière. (C’est dommage ou heureusement, suivant le cas). Bien sûr, je ne vais parler que de ce que je connais, donc messieurs, si vous souhaitez nous partager votre expérience première-fois-esque, Myaou et moi-même en serions ravies !

La première chose qui diffère en général c’est l’âge. Personnellement j’ai commencé assez tard, à 19 ans. Je sais je sais et je vous emmerde, je regrette pas d’avoir attendu et même 5 ans plus tard je suis bien contente que ça aie été lui et pas un autre. Voilà. Mais je connais des nanas qui avaient déjà couché à 14 ans. J’ai eu une adolescence assez foireuse mais je ne me serais pas vue me sexualiser à cet âge là. Chacun grandit à sa vitesse et vie ça comme il l’entend, on est bien d’accord.

Ce qui me « choque » le plus quand j’entends les filles dépucelées à cet âge là c’est l’âge du mec. Quelques fois ça reste dans la même tranches et quelques fois ça devient un peu glauque. Oui désolée quand tu as 14 ans et que ton premier mec en a 17, je trouve ça un poil (de cul) glauque. Sans dire que c’était pas voulu pour la fille, mais bon, glauque.

La première fois. Seuls ou à deux ?
Il y a deux types de premières fois, la première fois pour l’un et pas pour l’autre, et la première-première fois.
Comme je n’ai pas vécu la deuxième possibilité je n’en parlerai pas (ne pas dire de conneries sur quelque chose que je ne connais pas, mon credo.)
La première fois » seul » est peut-être plus stressante pour le néophyte mais je pense qu’il y a un moins grand risque de foirage, au moins y’en a un qui sait que c’est pas par le nombril que ça se passe. (Je schématise) Je pense que ça va avec l’âge auquel on fait ça. Plus « difficile » de trouver des vierges à 20 ans qu’à 14. (Je crois, j’espère)

Deuxième différence, non négligeable, la douleur. J’ai des amies qui ont eu mal, qui ont saigné, etc. Personnellement c’est rentré comme dans du beurre (les métaphores culinaires, ma passion). J’ai pas eu mal, j’ai pas saigné. Que dalle. Alors je comprends pas vraiment quand les autres parlent de douleurs et compagnie, l’hymen tout ça, bah j’ai rien senti.

C’était bien ta première fois ?
Tu t’en doutes, je n’ai pas eu plusieurs premières fois pour comparer. Enfin si, mais non, enfin on verra si j’en fais un article. Ma première fois c’était normal. Ni Oh mon dieu sortez moi de là-esque, ni Oh la la la c’est génial ce truc, je vais faire plus que ça de toute ma vie-esque. C’était cool mais pas extatique. J’ai des amies qui n’ont rien senties, mis a part la douleur, et c’est bien dommage pour elles, et d’autres, plus rares pour qui c’était Noël du vagin. Mais j’ai eu l’impression qu’en général c’est pas transcendant la première fois chez les filles. Messieurs, c’est comment chez vous ? Nous voulons savoir !

Nina

Publicités

32 Réponses to “La première fois.”

  1. le G.O. 16/01/2013 à 10:12 #

    « Plus « difficile » de trouver des vierges à 20 ans qu’à 14.  »
    Pour en avoir dépucelé 5 de plus de 18 ans c’est trouvable :D

     » J’ai des amies qui ont eu mal, qui ont saigné, etc. »
    Je me souvient une 1ère fois d’une nana, contre le mur d’un gymnase en banlieue parisienne, plein de sang contre le mur tout neuf, souvenirs souvenirs…

  2. marion 16/01/2013 à 11:46 #

    Je vomis pour le mur plein de sang du G.O …

    J’ai eu deux premières fois parce que j’ai une siamoise … (lolade).
    Ma 1ere fois genre vierge de toute part, et ma deuxième (pour le reste du monde) où j’ai dépuceler mon mec, Wowwww la meuffff j’suis trop swagg.
    Bon on part pas de la 1ère fois « de l’autre côté » hein? ah ah ah (rires gras)

    En soi pour moi c’était naz (la vraie 1ère), mais pas la deuxième 1ère (dépucelage post mec).
    J’ai pas saigné, et c’était pas ds un gymnase ah ah ah (rire gras bis)

    Aller salut!

    • Bruno B. 16/01/2013 à 12:08 #

      La fille en garde un excellent souvenir…

    • mya0u 16/01/2013 à 12:37 #

      Pareil pas de saignement ni de douleur. Mais de là à dire que c’était bien y a un monde!

  3. Sanah 16/01/2013 à 12:08 #

    Premiere fois contre un gymnase…romantissime

    • mya0u 16/01/2013 à 12:36 #

      Tu m’étonnes xD

      • Bruno B. 16/01/2013 à 12:39 #

        La demoiselle avait de très bonnes idées sans jamais les avoir mises en pratique, je suis arrivé au bon moment on va dire.
        D’ailleurs 6 jours après elle a décidé d’elle même de passer par la porte arrière, ah la la…

        • mya0u 16/01/2013 à 13:43 #

          Chanceux !

  4. Kakao 16/01/2013 à 12:15 #

    J’avais 20 ans pour ma première fois, (et toujours avec le même mec, ouais ça existe u_____u). C’était pas sa première fois mais il savait pas que j’étais vierge (je voulais pas que ça l’influence, qu’il me prenne pour une poupée de porcelaine par exemple ou qu’il me dise « tiens, regarde, ça, ça s’appelle un pénis »)
    Résultat ben ça s’était super bien passé, pas de sang, pas de douleur (à part des capotes bas de gamme nulle à chier pas lubrifiées qui font bobo et te donnent l’impression de coucher avec un sac plastique.)
    Ce qui a été difficile (mais moins difficile que ce à quoi je m’attendais) c’était l’orgasme. Disons que j’avais toujours connu des plaisirs solitaires donc à deux je m’attendais à un truc très différent, et effectivement, ça l’était (sans blague), bref il m’a fallu du temps (juste 4 heures… ) mais au moins j’avais pu tester son endurance hahaha.
    C’est pas mon meilleur souvenir de culotte mais voilà, c’était cool et c’est quand même un très bon souvenir.

    • mya0u 16/01/2013 à 12:38 #

      Et c’est rassurant de voir qu’il existe des couples comme le votre ;-)

  5. Bruno B. 16/01/2013 à 12:49 #

    Ma 1ère fois c’était avec une fille rencontrée dans un RER à Paris, Nathalie ou Stéphanie, je ne me souviens plus.
    Ce jour là j’ai cafouillé comme jamais plus ensuite, vas-y que j’essaie de rentrer alors quelle a encore son pantalon, vas-y que j’ai pas du être bien doux avec les doigts, bref on l’a refait 3 fois les jours suivants puis je l’ai lâchement abandonnée en ignorant ses appels…j’ai honte.

    • mya0u 16/01/2013 à 13:44 #

      Tu peux lol mais ravie d’entendre que pour les hommes aussi c’est pas forcément génial la première fois

      • Bruno B. 16/01/2013 à 14:12 #

        C’était pas top en effet et la fille n’avait elle aussi pas masse d’expérience, mais bon elle ne savait pas que c’était ma 1ère…
        C’est pour ça que j’ai « un peu » enchaîné le nombre de conquêtes, j’étais toujours en boîte, pas loin de 30 filles en 1 an à peine.

        • mya0u 16/01/2013 à 14:18 #

          Don Juan !!
          Tu nous enverras ta photo hein xD
          Non mais les premières fois sont jamais au top. Je dis pas que la mienne a été catastrophique mais bon je l’ai quand même fini au whisky pur xD

          • le G.O. 16/01/2013 à 14:31 #

            Déjà à l’époque je savais que je ne voulais pas de relations engagées…

  6. Anah 16/01/2013 à 13:42 #

    Mouahaha aller j’y vais de ma petite expérience que tu vas trouver glauque alors.. Ma première fois j’avais 15 ans, et lui 18. Mais on m’en donnait plus 18, et lui plus 15 mouahaha. C’était un gros puceau aussi. Et c’était bien nul aussi. Je m’en souviens même pas complètement tellement c’était bien pourri et je n’ai pas forcément envie de m’en souvenir non plus. Ca faisait 1 an qu’on était ensemble et ça a duré 1 an et demi en tout (moi j’fais pas dans le court terme xD). Bref, j’ai eu mal, j’me suis faite chier. BREF BREF BREF. Le mec en question, je l’appelais Lucky Luke (ouais y tire plus vite que son ombre ahah) et j’avais tellement pas envie de coucher avec lui tellement c’était mega nul que je trouvais des excuses.. Genre on regardait la télé jusque pas d’heure car je voulais à tout prix regarder Scrubs qui passait à jusque 2h du mat, comme ça y s’endormait et j’étais tranquille :) Enfin bref paye ton truc pourri ! La relation en elle même était pourri mais je ne vais pas m’étendre sur le sujet. Il était nul, POINT. :P

    • mya0u 16/01/2013 à 13:45 #

      Pourquoi tu es restée ?

  7. lafillehorizontale 16/01/2013 à 15:46 #

    Billet intéressant!
    Une autre première fois par ici:
    http://fillehorizontale.canalblog.com/archives/2012/12/22/25922323.html

  8. Decay 16/01/2013 à 19:12 #

    Ooooh, j’ai fais ma première « à deux ». =D
    On était tous les deux le première copain (ou copine) de l’autre, on était en stress (y avait personne pour dire « mais nooon, tu verras, ce sera bieeeen » NON, ON ETAIT EN STRESS) mais on en avait bien envie quand même. Et finalement, c’était vachement cool, « comme dans du beurre », si je peux te citer, et comme il fallait un bémol dans l’histoire, ce qu’on ne savait pas, c’est qu’il avait placé la capote à l’envers et l’a perdue en dedans de moi ._.
    Mais l’histoire a bien finie, j’ai pas fini en cloque et j’étais très contente, même si lui garde un mauvais souvenir de notre première fois à cause de ça.

    • mya0u 16/01/2013 à 19:27 #

      Ahah je suis désolée mais ça m’a fait rire! Néanmoins ça arrive même en la mettant a l’endroit si le type la retient pas en sortant

  9. MlleSmile 17/01/2013 à 07:54 #

    Ahaha j’ai lu vos commentaires et j’sais pas si j’suis émotive, mais moi également je suis un peu outrepassée par la première fois contre un mur de gymnase, bordel il est où le romantisme ? Toute sa vie elle se souviendra s’être fait démonté sur un mur de gymnase, la grande classe, bref bref bref ! =)

    Moi aussi je suis un peu glauque dans mon genre j’avais 15 ans et demi quand je me suis fait dépucelée haha je trouvais pas ça jeune sur le moment, mais quand mon petit frère a eu 15 ans et demi j’me suis dit que ça craignait un tantinet! Enfin toutes les conditions y étaient quoi ! On était ensemble depuis 6 mois, il avait un an de plus et avait déjà couché avec son ex! J’en garde un bon souvenir dans le sens où ça ne s’est pas mal passé mais on va parler cash c’était pas formidable! Je pense pas n’avoir ressenti grand chose si ce n’est qu’on était en fusion, amoureux, que c’était beau lol C’est passé aussi comme dans du beurre, maintenant j’me dis que j’étais prédestinée au sexe jamais eu de soucis de ce côté !
    Et ensuite on a découvert ensemble le sexe « plaisir » quoi, rechercher là où ça fait du bien en somme !
    Voilà ma p’tite histoire, banal en somme !

    • mya0u 17/01/2013 à 11:17 #

      Banale? Je suis pas d’accord, déjà parce que peu -même encore maintenant- ont leur première fois avec la personne qu’ils aiment ou quelqu’un avec qui ils sont en couple depuis un petit peu (non deux jours ça compte pas) et même si je doute que la majorité d’entre nous ai mal vécu physiquement la chose (sang douleur etc) je suis pas certaine que la notion de plaisir était la pour beaucoup… Ni même un côté fusion comme tu dis qui n’est autre qu’un partage et je complicité que même les « adultes » (j’ai l’impression de dire un gros mot…) n’arrivent pas forcément a trouver avec leur partenaire (de lit ou de vie)

  10. le G.O. 17/01/2013 à 11:21 #

    Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi attacher cette 1ère expérience avec un moment ultra romantique ? Peut-être du fait que je sois un mec et que je n’ai attaché aucune importance à ce moment, aussi unique soit-il.
    Si la fille avec qui j’étais a voulu le faire à ce moment contre ce mur c’est qu’elle le voulait bien, je n’ai jamais forcé qui que ce soit à faire qqchose qu’elle ne voulait pas faire.

    • mya0u 17/01/2013 à 11:29 #

      Loin de nous l’idée de penser que t’es un connard qui prend des virginités dans des endroits glauques lol je suis d’accord que ça relève d’un choix et qu’on voit pas toutes ça de la même manière, mais généralement tu te souviens (en tout cas pour nous, femme) de ta première fois et surtout de ton premier, donc autant en avoir un souvenir délicieux.
      Sans parler du fait que je pense que la première fois peut … Comment dire … Donner une ligne de conduite au reste de ta vie sexuelle dirons nous, en tout cas pour les premiers temps.

      • le G.O. 17/01/2013 à 11:31 #

        Ouf, merci !
        Cette première fois dehors était unique, les autres premières fois étaient bien plus sérieuses, les filles avaient attendu entre 3 mois et 1 ans avant de passer ce cap.

  11. Neveudshaton 21/01/2013 à 16:02 #

    A chier.. Faute de mots plus évocateurs, je pense que ‘à chier’ résume assez bien ma première fois. C’est un mixe entre une VDM et du foutage de gueule dont j’ai été victime. Ma première fois à rassembler TOUS les clichés qu’il ne faut surtout pas faire. C’était une première-seul donc je comptais un chouilla sur ma partenaire pour « me guider », « me rassurer » voir prendre les choses en mains dans le pire des cas, ben même pas !

    Déjà, je ne l’aimais pas, mais comme mon âge commençait à devenir canonique et qu’elle avait envie, je me suis dis que c’était l’occas ou jamais. (après coup, je n’ai jamais autant regretté de ne pas m’être pété une jambe avant de m’engager dans cette aventure).

    1/ Les caresses: Évidemment, c’était ma première fois, première fois que je touchais une femme d’aussi près et aussi librement donc forcément j’ai foncé droit sur son minou. sec dehors, mouillé dedans, chaud et mou et sous la couette c’est pas pratique quand elle ferme les cuisses. (m’en fou, jsuis passé en force (6))

    2/ La panne: caresser c’est facile, mettre une capote pour la première fois c’est hardcore (surtout si elle n’est pas à la taille -_-) et quand on galère depuis 2 minutes à tirer sur la tige pour essayer de faire descendre ce fucking latex de mes fesses, ben on débande. Autant dire que la capote c’est mort, faut se remettre en forme puis réessayer. Elle m’a aidé? Même pas en rêve !

    3/ La capote: Ô joie suprême, j’ai réussi à enfiler une capote ! (au bout du 4 ou 5eme essaie) et ô miracle, je suis toujours en érection ! Ya plus qu’à enfiler bobonne ! Et bha non ! A peine je me présente à la porte que la capote craque ! (merci Liddl). Rires nerveux, et c’est repartit pour un tour.

    4/ Le ramonage: bobonne est dessous, coucouille est dessus et il fait des pompes. Pendant 25 minutes ca à été du ramonage. Pas une parole, pas un geste, pas un cri, pas un regard. J’ai baisé une étoile de mer.. 25 minutes après avoir commencé, me suis retiré sans avoir joui.

    5/ Le foutage de gueule: Donc du haut de ma honte de ne pas avoir été foutu de mettre une capote, d’être un pietre caresseur et un ramoneur de bas étage, bobonne me en profite m’achever totalement avec un: « c’est pas grave ». Je n’avais jamais autant haï quelqu’un qu’en cet instant.

    6/ J’ai été prendre une douche, très très très longue douche, j’en ai profité pour redresser les carreaux de son mur avec le front quand je me dis qu’il manque un truc. Ha oui tiens, la capote.. Elle est où ? Ben, encore au chaud chez bobonne.. -_-

    7/ Au deuxième essai, je suis repassé par tous les points cité ci-dessus. (oui, tous…) C’est à ce moment où je me suis auto haïs.

    8/ Une boite complète de capotes trop petites plus tard, nous décidâmes de passer cette étape. Ben c’était carrément mieux et donc pour la première fois en 4 essaie, j’ai enfin éjaculer (sur elle, et pas dedans ^_^) ! *feux d’artifices et tout*

    Résultat des courses, au sens technique du terme, je ne suis plus vierge. Mais je ne suis pas plus avancé.. Elle ne m’a rien apprit, ne m’a rien conseillé, ne m’a pas aidé. Donc le sexe c’est bien, mais on n’est jamais mieux servit de par soi même >_<

    • mya0u 21/01/2013 à 16:35 #

      Ah j’avoue que tu as fait très fort !! (Je t’ai reconnu n’veu :P)

      Je n’ai, dieu merci, pas eu une première fois aussi catastrophique même si c’était pas la joie, mais je pense que la meuf n’y mettait clairement pas du sien ! Et c’est clairement salaud, surtout si elle en avait envie quoi… Même si un mec s’y prend comme un manche, on peut toujours essayer de le guider, surtout s’il est vierge. Elle le savait?

      Je suis jamais tombée sur un puceau donc je sais pas comment je réagirais mais je doute que je le laisse galérer, je me sentirais trop mal pour lui (et trop frustrée)

      • Neveudshaton 21/01/2013 à 16:54 #

        ouep, elle le savait.

  12. Creepy 27/01/2013 à 10:28 #

    Je participe un peu tard. Osef. Encore une histoire glauque, j’avais 15 ans, lui 18… et il était persuadé que j’en avais 18. On sortait ensemble depuis 1 mois et ce crétin n’avait jamais pensé à me demander mon âge, moi, j’pensais qu’il le savait (un peu conne ?) Bref. Ma première fois était glauque et je la regrette aujourd’hui, bien qu’à l’époque, non.

    C’était à une soirée dans le lit de la petit soeur de mon ex qui s’envoyait lui même en l’air dans la pièce d’à côté. J’ai pas eu mal, j’ai pas tellement eu de plaisir non plus… c’était inintéressant. Mais bon en changeant de mec j’me suis rendu compte que c’était mon mec qui était nul, pas le sexe. En tout cas, expérience définitivement glauque.

    Bon sinon j’ai pris la virginité de deux mecs et ça c’était plutôt cool. Bah ouai, la première fois le mec, une fois qu’il est parti, il te regarde un peu genre « meuf t’es trop une déesse quoi » et c’est plutôt sympa pour l’égo hahaha :D

    • mya0u 27/01/2013 à 19:52 #

      Ahah ça doit être sympa effectivement !

  13. Sarah 11/04/2013 à 17:12 #

    Je vois que l’article date du début de l’année mais je viens juste de découvrir ce blog et je le trouve formidable. Aussi je voudrais ajouter ma pierre à l’édifice. Ma première fois je l’ai eu à 17 ans avec mon copain de l’époque. Je n’en garde pas un bon souvenir parce que j’ai eu archi mal, à un moment j’ai même dû lui demander de s’arrêter. Comme ma première fois je m’en fichais un peu j’ai jamais regretté que ça ce soit passé comme ça, je suis même plutôt contente qu’elle ai eu lieu avec un de mes exs et non mon copain actuel : je n’aurais pas voulu de ce mauvais souvenir avec lui.

    • mya0u 11/04/2013 à 17:22 #

      Tu peux apporter ta pierre a l’édifice sur n’importe quel article, même les vieux de l’année dernière. Merci pour tes compliments et contente que tu ne regrette rien :p

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :