Trois capotes pour te faire plaisir, le stérilet et la pilule avant de t’endormir…

7 Jan

T’as reconnu la chanson des Wriggles ? Non ? Alors vas écouter !

Quand tu veux pas te retrouver avec un polichinelle dans le tiroir ou dans celui de ta gonzesse, tu utilises différents machins contraceptifs. Des machins oui, mais y a quoi ?

Nina et moi-même avons remarqué que niveau contraception c’est assez désert dans la tête des gens. A part la pilule et la capote, le reste semble totalement inconnu. ALLO CER LA TAIR !

Ouai, en tant que nana j’estime que c’est un peu la base de toute sexualité que de savoir comment se comporte ton body et que la contraception -bien que ce ne soit pas qu’une affaire de femmes- c’est pas juste de vagues notions restées de ton cours de SVT de troisième.

Petit rappel. Le cycle ne dure pas 28 jours, c’est un mythe. Dans ton corps, t’as deux phases dans ton cycle. La première partie commence le premier jour où les anglais débarquent jusqu’à l’ovulation, et la seconde de l’ovulation au jour de tes règles suivantes. La durée de la première phase varie d’une femme à l’autre, c’est ce qui rend les cycles plus ou moins longs. La seconde partie dure entre 12 et 14 jours (c’est le temps qu’il faut à un ovule fécondé pour se mettre au chaud et s’accrocher à toi). Un ovule vit 24/48h, mais ça veut pas dire que t’as une journée de fécondité dans le mois, parce que les spermato, eux, peuvent vivre une semaine dans ton petit corps de princesse, du coup, suffit qu’un de ces petits cons ait survécu de ton rapport d’y a 4 jours pour que tu tombes en cloque.

Un contraceptif ça sert donc principalement à bloquer l’ovulation, c’est d’ailleurs pour ça que les 7 premiers jours de ta pilule sont les plus importants, parce que ce sont eux qui bloquent tout. Ça veut pas dire que tu peux l’oublier après non plus hein, comme j’ai dit, tu peux ovuler n’importe quand dans le mois.

Je vais faire rapide pour les deux qu’on connait tous et vous développer un peu le reste, surtout qu’avec tout ce qu’on entend sur les pilules de dernière génération, j’ai un peu l’impression que c’est le moment de se sortir les doigts du cul.

La capote
C’est la base. Le truc que même si tu prends un autre contraceptif, au début, tant que t’as pas fait les tests avec ton mec, tu la mets. Et il est pas question de tourner autour du bout de plastique les yeux humides parce qu’on aime pas, on sent moins bien, ça me fait débander, je suis allergique au latex. Tu mets et tu te tais, parce que le sida est toujours là, sans parler des hépatites, de la syphilis et autres joyeusetés que l’autre peut couver dans son fort intérieur.

La pilule
C’est comme les antibiotiques, c’est pas automatique, mais les gynécos la filent comme des bonbons. Efficacité 99%, y a pire, mais y a mieux. Avec tout ce qu’on entend en ce moment, les risques pour les fumeuses et les femmes ménopausées, perso je suis pas über fan, en plus j’ai pas de tête, alors penser à l’avaler tous les jours, non.

Le stérilet ou DIU (dispositif intra utérin)
Y en a deux, au cuivre et aux hormones. Ça tient 5 ans en moyenne, et c’est plus efficace que la pilule (même si rien n’est sur à 100%). Moi j’en ai un, comme beaucoup de mes cops, et on est toutes adeptes. Et si votre gynéco vous dit que ce n’est QUE pour les femmes ayant déjà eu des enfants, dites lui d’aller réviser ses cours. Celui aux hormones te balance son product traquilou non stop, celui au cuivre fonctionne différemment (attention, moment trashouille) : il tue les spermato et créait une infection inflammation (correction suite à un commentaire) empêchant la nidation de l’ovule fécondé. Il existe deux tailles (en gros, une pour celles qui sont déjà mamans et l’autre pour les autres). Le DIU au cuivre c’est ZE truc quand tu veux pas bouffer/t’injecter des hormones à tout va même si y a de possibles inconvénients (notamment le risque d’avoir des règles plus longues et/ou plus abondantes)

L’implant
Comme le stérilet Mirena, ça fonctionne aux hormones. Ça se met dans le bras et ça diffuse non stop un progestatif de synthèse. Le principe est le même que le stérilet, ça bloque l’ovulation, ça épaissit la glaire cervicale (ouai je sais c’est crade) du coup les zozos passent pas et ça amincie l’endomètre (la paroi utérine) pour pas qu’en cas de fécondation le petit machin s’accroche à l’intérieur de toi.

Les patchs
Bah comme pour les patchs à la nicotine, on balance des prod par la peau, là encore, des hormones. On se colle ça 3 semaines et après on fait une pause d’une semaine et on remet etc.

Le diaphragme
Sorte d’anneau qu’on se cale au fond, même principe d’hormones qui passent, même fréquence d’utilisation que les patchs.

L’injection
Beaucoup moins connue, mais ça existe, une injection intra musculaire tous les 3 mois, pratique quand même, faut juste penser à bien caler ses RDV chez gygy.

Les spermicides
Un peu comme du lub ça se met, le truc c’est que ça tue les zozos, bon après faut pas se planter et le mettre 3h après…

Ensuite, y a la pilule d’urgence -même si c’est pas un contraceptif, c’est toujours bon à savoir- gratuite en pharmacie pour les mineurs, sans ordonnance, sinon c’est une dizaine d’euros. On a aussi la célèbre méthode Ogino-Knaus que je vous déconseille fortement, ça consiste dans le fait de ne pas avoir de rapport pendant une semaine dans sa période de fécondité, c’est à dire 15 jours après le début de ses roudoudous. Sinon y a la méthode de la température, il suffit de prendre sa température tous les matins pendant 2/3 cycles histoire de repérer son ovulation (parce qu’une femme prend environ 0.5° en deuxième partie de cycle, c’est-à-dire après l’ovulation, température qui redescend à l’arrivée des règles, sinon elle reste « haute » pendant la grossesse). Soit disant qu’en sachant quand t’ovules, bah tu niques pas pendant ta période fertile et tu tombes pas en cloque, m’enfin si toutes les femmes étaient réglées comme du papier à musique, ça se saurait.

Voilà, j’espère qu’avec tout ça, mesdames/mesdemoiselles vous prendrez le temps de savoir ce qui vous convient, et que ces messieurs en savent désormais un peu plus pour pouvoir motiver leurs gonzesses !

Dans tous les cas, si, homme ou femme, tu as des questions, n’hésites pas, laisse ton comm’ on essayera de te répondre du mieux qu’on peut. Sinon, pensez bien que vos gynécos sont là, que c’est important d’en avoir un en qui on a confiance et qu’on voit régulièrement (pour celles qui sont dans le 91 je peux vous filer le nom de mon beau-gosse) et que sinon, si vous avez pas les thunes, y a les plannings familiaux, y en a dans quasi toutes les villes et en plus, ils filent des capotes gratuites ! Ah et avant que j’oublie, moi je dis après chaque relation (de couple hein, pas à chaque fois que tu baises) une petite prise de sang dans un centre de dépistage, c’est gratuit, ça rassure et c’est toujours sympa (et là aussi on gratte des préso gratos).

Je vous bise,
Mya0u

Publicités

8 Réponses to “Trois capotes pour te faire plaisir, le stérilet et la pilule avant de t’endormir…”

  1. le G.O 07/01/2013 à 11:11 #

    Et le préservatif féminin mesdemoiselles ?

    • mya0u 07/01/2013 à 11:23 #

      Ahah c’est vrai ! Je le trouve tellement désagréable que je l’ai oublié :$

      • Bruno B. 07/01/2013 à 20:36 #

        Oui, après 3 ou 4 tests je n’ai jamais ré-essayé.

  2. beglily 08/01/2013 à 20:15 #

    Juste… L
    « il tue les spermato et créait une infection empêchant la nidation de l’ovule fécondé »

    Si çà créait une infection, on serait pas dans la merde tient ! Et bonjour la fièvre et les écoulements louches à chaque cycle. Et justement, avoir une infection avec un stérilet est risqué (remonterait plus facilement le long des trompes).
    C’est une inflammation locale , et pas une infection (GROSSE différence). Cela empêche la muqueuse utérine de bien se reconstituer en gros. Du coup, pas de muqueuse, pas d’implantation. C’est une action contragestive (empêche la gestation).

    C’est pour ça que parfois plutôt que la pilule du lendemain, certaines se font poser un DIU cuivre.

    Et le cuivre est spermicide (c’est son action contraceptive : qui empêche la fécondation).

    Idem, çà ne fait pas un avortement à chaque cycle comme on a souvent lu/entendu (sauf si on considère que la vie humaine commence à la rencontre des gamètes, mais là…).

    source :http://contraception.comprendrechoisir.com/comprendre/sterilet-cuivre (et plein d’autres sites)
    et ma gynéco(car j’étais persuadée de l’action abortive donc j’ai posé la question) , et mes cours d’IUFM de l’an dernier sur la question.

  3. beglily 08/01/2013 à 20:19 #

    Par contre, c’est vrai qu’au début les règles sont plus abondantes. Cependant on retrouve son cycle naturel (pas comme durant les règles où se sont des « saignement de privation » et non des règles à proprement parler.
    J’avais des règles assez abondantes ado, là elles sont abondante ou normales selon les cycles.

  4. Noésis 16/10/2013 à 21:28 #

    Le diaphragme ne diffuse pas d’hormone! C’est une méthode de contraception qui fait « barrière » aux spermatozoïde. En gros une membrane qui se place au fond du vagin, contre le col de l’utérus, avant le rapport et qui s’ôte après. Il est réutilisable et souvent associé au spermicide. L’anneau contraceptif par contre lui, est un anneau qui se place au fond du vagin et qui diffuse des hormones (et ne fait pas du tout barrage).

    • Mya0u 16/10/2013 à 23:17 #

      My bad j’ai confondu les deux :x

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les seins d’Angelina | Boobizz - 14/06/2013

    […] Un contraceptif tu prendras Enfin, si tu veux pas de mômes, évidemment, et je te renvoie à l’article qu’on a fait sur le sujet […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :