20 ans et déjà vieux couples !

3 Nov

Voilà une épidémie qui ne touche pas que les couples mariés depuis cinquante ans : la routine.

Si mes couples ne tiennent pas plus de trois ans, ce n’est pas juste parce que je suis chiante ou parce que mes ex étaient infoutus de ranger leurs fringues, non, c’est aussi à cause de madame routine, à cause de cette monotonie qui s’installe, à cause de ces habitudes qu’on prend et qui, si au début font de nous des couples unis avec leurs petits rituels, deviennent vite pesantes, voire obligatoires.

La routine n’est pas seulement dans le train-train quotidien du célèbre métro-boulot-dodo, mais également le soir, quand on en vient à préférer une pizza commandée à la va-vite et l’amour est dans le pré au lieu de profiter d’un diner (même si on peut garder la pizza) où l’on pourrait échanger, parler de nos journées, débattre et, tout simplement, entretenir la flamme.

Ces habitudes arrivent plus ou moins vite dans le couple, tout est, en fait, dans la régularité. Elles auront du coup tendance à toucher les couples qui vivent ensemble ou ceux qui ont l’habitude de passer leurs week-end ensemble, ou certaines nuits fixes dans la semaine.

Au début d’un couple, on cherche à connaitre l’autre, donc évidemment on parle, on teste, on découvre et on partage. Quand madame est fan de photographie, on pourra facilement penser qu’elle va vouloir dévoiler ce monde à son partenaire en l’amenant à des expos. Quand monsieur est fan de dubstep, on peut supposer qu’il lui fera découvrir certains morceaux, certains DJs, ou l’emmènera dans des concerts pour lui faire apprécier ses gouts. Mais voilà, quand on connait bien sa moitié et ses préférences, on vient vite à oublier de partager ses envies. Et pire quand on sait pertinemment que l’autre ne les apprécie pas forcément.
Alors on s’adonne seul à ses passions, ou on les efface peu à peu de sa vie au profit de son couple.

Les sorties se font de plus en plus rares et les raisons de plus en plus banales. Je suis fatiguée. Pas ce soir, je n’ai pas envie. Oh non, j’ai la flemme… Et voilà qu’on oublie. Soi-même comme son couple.

Mais la routine n’est pas seulement dans la vie de tous les jours, elle aussi très souvent tendance à proliférer jusque dans le lit conjugal. Au début on passe encore du temps sur des préliminaires, l’oreille dressée, aux aguets pour reconnaitre le moindre gémissement, le moindre souffle plus rauque et ainsi déceler ce qui fait grimper l’autre aux rideaux. Mais une fois qu’on le sait, on en vient vite à se prendre pour l’Olympique de Marseille en allant droit au but.
Finie la découverte de nouvelle position, bonjour celles qui fonctionnent à tous les coups ! L’acrobate qui sommeillait en vous se tait pour laisser place à la petite vieille en bigoudis et robe de chambre prête à écarter les cuisses tout en suivant Desperate Housewives du coin de l’œil, l’aventurier des débuts s’éteint, laissant apparaitre Gros Beauf et son match de foot et sa bière, sa femme à califourchon se donnant du mal pour prendre son pied.
Fini le partage de fantasmes, les SMS coquins, les dessous affriolant, les lieux insolites, les discussions cochonnes, les longues grasses mat’ câlines…

Bref. Finis les efforts. Finie la passion.
Petit à petit, la libido s’efface, les coups de rein hebdomadaires s’espacent de plus en plus, le désir disparait et le couple se consume plus qu’il ne se consomme.

Bien sur, ils existent des remèdes, mais le meilleur est encore de se rappeler chaque jour que rien n’est acquis dans un couple, qu’un rien peut tout faire basculer, qu’une femme qui sera plus avenante partira avec votre conjoint, qu’un homme qui sera à l’écoute embarquera votre moitié, et généralement, ça suffit pour garder en tête que la séduction et l’amour se prouvent tous les jours.

Des bises,
Mya0u

Publicités

9 Réponses to “20 ans et déjà vieux couples !”

  1. Creepy 03/11/2012 à 11:18 #

    Je ne suis pas d’accord du tout !
    J’avais peur de cette routine parce que je n’ai pas  » toujours le temps  » ou la  » santé « . Mais en fait c’est bidon si on fait les efforts au bon moment sans se prendre la tête.

    Personnellement oui je mange des pizzas devant la télé, et parfois ça donne lieu à des débats ! Des échanges ! Ca me permet aussi de me moquer des séries avec mon conjoint.
    Au lieu de jouer seuls dans notre coins aux jeux vidéos, nous jouons plus de la moitié du temps à des jeux multi joueurs ensemble et avec des amis.

    C’est vrai nous ne faisons plus l’amour tous les jours, par fatigue, mais l’envie ne manque vraiment pas et ça se voit, du coup quand le bon moment arrive c’est une explosion bien plus sensuelle et passionnée que si nous l’avions fait tous les jours. Je prends toujours soin de me promener en petite tenue affriolante pour énerver mon copain, car même si nous n’avons pas le temps aujourd’hui, il ne pourra pas m’oublier dans la journée grâce à ça !

    Partager la douche est un bon moyen aussi. Et se faire de petits cadeaux, pas forcément super cher, genre bien s’habiller un jour ou en fait on ne sort pas, juste pour le plaisir de l’autre, faire des gâteaux, prendre juste le temps d’écouter ce que l’autre personne a à dire, s’intéresser quoi.

    Metro boulot dodo risque de tuer votre couple, sauf si vous restez vigilant et qu’en effet rien n’est acquis, mais nul besoin d’essayer de baiser sur tous les meubles de votre appart et de réinventer le kamasutra à chaque fois.
    Je trouve que se mettre la pression aggrave beaucoup les choses.

    enfin ce n’est que mon avis perso, tout le monde n’a pas les mêmes  » besoins  » que moi.

  2. Fizzgig 05/11/2012 à 11:01 #

    Je suis d’accord avec Creepy.
    Le temps n’est pas fatalement l’ennemi du couple, et j’en ai un peu marre de voir de plus en plus d’articles/films/bouquins/études scientifiques qui prédisent la mort inéluctable du couple et de l’amour au bout d’une poignée d’années. Soi-disant que l’habitude remplacerait les phéromones.
    C’est affreusement déprimant!

  3. Keshyn 07/11/2012 à 18:58 #

    Bien d’accord avec Creepy aussi, rien ne sert de se dire « Faut que j’fasse gaffe à la routine » la plupart du temps c’est comme ça que l’on tombe dedans. Resté attentif et curieux vis à vis de sa moitié permet simplement et facilement d’éviter ça.

  4. Nath 12/11/2012 à 13:11 #

    En ce qui me concerne après 5 années avec ma moitié la routine c’est installée une année seulement après que l’on ai pris un appartement ensemble.
    Je me lasse très vite si la passion n’est plus là, surtout sexuellement jusqu’à aller fantasmer sur d’autres hommes, mais bon au final ca marche toujours et je suis toujours in love de mon homme.
    Mais cet article résume bien la routine.. tu rentres le soir : tu veux manger quoi ce soir?, bon je vais regarder ma série dans la chambre, non je suis fatiguée on fera l’amour demain peut-être… lol
    Pour y remédier il faut prévoir des projets et faire des efforts au quotidien et surtout COMMUNIQUER!!!

  5. Alister 13/11/2012 à 12:23 #

    Un article très bien écrit et surtout très vrai… j’ai vécut cette routine et j’en sort depuis peu grâce justement à une prise de conscience et beaucoup de communication… rien n’est encore gagné mais c’est sur la bonne voie :-D
    Ps: je découvre tes articles et je suis FAN!!! A très vite ^^

    • mya0u 13/11/2012 à 12:27 #

      Merci :-)
      Et je rassure une nouvelle fois nos lecteurs, on revient bientôt !

      • Sewell 12/12/2012 à 11:18 #

        Bientot? Plus d’un mois plus tard, on ne voit toujours rien. Dommage….

  6. la fille h 02/01/2013 à 16:51 #

    Intéressant même si je ne suis pas forcement à 100% d’accord…

    je viens de commencer un blog sur les relations homme-femme, il vous plaira peut-être http://fillehorizontale.canalblog.com/

    bonne journée!

  7. moudubou 25/08/2013 à 18:35 #

    Tiens, j’avais raté celui-là, merci la rediff!

    Vi, rien n’est acquis, il ne faut pas arrêter de dire je t’aime. Il faut essayer, dans la mesure du possible, de faire des surprises, des cadeaux.

    Mais bon, on n’est pas des machines à distraire l’autre non plus. On n’est pas clowns professionnels. Alors il faut surtout apprendre à l’accepter et si on trouve l’autre un peu trop planplan, c’est à nous de faire quelque chose pour y remédier, mais certainement pas commencer à lui reprocher.

    Allez hop, virée improvisée, RTT et grasse mat’ caline!

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :