Je n’aime pas les intolérants.

16 Oct

Je n’aime pas les intolérants.

Tu vois, je ne comprends pas qu’on puisse être « contre » des choses comme l’homosexualité, le mariage homo, l’adoption, etc. Bien sur je comprends qu’on ne soit pas gay, qu’on ne soit pas attiré par ça, hé ! chacun son orientation sexuelle ! Mais de là à être « contre » ?! Tu vois, je ne comprends pas bien le problème. Dis moi si tu me trouves naïve ou stupide, tu as le droit, mais explique-moi le problème alors.
Parce que oui, au final, pour toi, hétéro, ça va changer quoi que Jean et Michel puissent se marier ensemble et adopter un p’tit gamin-tout-mignon ? Je ne comprends pas, c’est pas comme s’ils allaient détruire le monde en se mariant. Et puis, ils ne font pas ça contre toi, c’est juste qu’ils ont envie d’être égaux à toi et à ton époux/ta femme.
Certes, si tu es homophobe (même si tu nieras), tu ne veux pas que ces pédés soit ton égal. Bah non attends c’est des pédés sodomites et tout. C’est sale. (D’ailleurs, j’ai remarqué, chez les mecs que je connais, les hétéros, je veux dire, que c’est ça qui gène le plus. Désolée mais si t’es tellement géné de ton trou du cul, fait une thérapie. Comme si chaque gay que tu allais croiser allait te sodomiser de force (à sec avec des graviers). Et puis arrête de sodomiser ta meuf alors si t’es tellement traumatisé de l’anus.)

C’est sale.
C’est contre-nature.
C
‘est anormal.

Sérieusement ? Mais qu’est ce que tu en as à foutre que Jean et Michel, ou Marie et Louise, soient en couple ? Qu’est ce que ça change ? Ils ne vont pas te bouffer.

Tu vois, j’ai une amie qui n’aime pas le chocolat. Moi j’adoooore le chocolat. Et c’est tout. J’sais pas, j’vais pas l’insulter parce que tout le monde aime le chocolat, ou je ne sais quoi d’autre. Chacun ses goûts. Bah là c’est pareil.
(Oui, bon, d’accord, je viens d’associer orientation sexuelle avec du chocolat. Ma comparaison est transcendante.)

Et puis l‘adoption. Parlons-en. Tu vois, je comprends qu’on pense aux enfants adoptés par des gays. Est-ce qu’il/elle pourrait grandir « normalement » avec deux mamans ou deux papas qui s’aiment ? Etc. Bah oui. Pourquoi ne pourrait-il pas ? (Je considère là, que les parents gays en questions ne sont pas psychopathes et compagnie. Parce que le couple de lesbiennes qui ont adopté un gamin et qui le bourre d’hormones pour le faire opérer à 11 ans, là c’est un peu beaucoup du n’importe quoi je trouve. (opération pour changer de sexe je veux dire.)
Tu vois, je ne comprends pas en quoi ça poserait un problème que deux personnes qui s’aiment élèvent un enfant. C’est le principal non ? (et qu’ils puissent subvenir à ses besoins, bien entendu.) Je trouve ça trop mignon, on s’inquiète des pauuuuvres enfants adoptés par un couple gay, mais les enfants de couples hétéros divorcés-dans-la-haine-et-la-joie-de-vivre, bah non, rien à foutre, leurs parents les ont pas adopté attend ! J’vais même te dire, et je vais te raconter un peu ma vie (ouais j’aime bien), j’ai été élevée par ma mère et uniquement elle. Non y a pas de papa à l’horizon, y a jamais eu (j’veux dire, il est pas mort, et y a pas eu divorce sanglant). Et puis c’est tout. Je ne crois pas être devenue une psychopathe, une malade mentale, parce que oui, on m’a déjà sorti qu’en ayant qu’un seul parent on ne pouvait pas grandir normalement. J’vais pas te mentir en te disant que j’ai trop eu une super enfance rose avec des fleu-fleurs et des petites étoiles partout, non, mais je pense pas que l’absence de mon père ai beaucoup joué là-dedans. J’ai jamais ressenti de manque parce que je n’avais pas de père, du moins, je n’en ai aucun souvenir et ma mère ne m’en a jamais parlé.
Et tu vois, j’vais t’dire, je ne regrette pas de n’avoir que ma mère, parce que franchement, ce que certains de mes « petits camarades » me racontaient/ent sur leurs parents, bah non, ça me donne pas envie.

Alors en tant qu’enfant de famille monoparentale (oui, c’est comme ça qu’on dit en vrai.) je ne vois pas le problème à être élevé par quelqu’un qui t’aime, que ça soit juste une femme, juste un homme, ou un couple d’hommes, un couple de femmes, ou un couple homme-femme. Ou même un/e transsexuel/le, transgenres, etc. Je ne crois pas que le sexe et l’orientation sexuelle soit si important que ça dans le développement « normal » d’un enfant. Tant qu’il y a du bonheur et de l’amour (et du chocolat).

Tu ne penses pas qu’un gamin il serait plus heureux dans un couple plein d’amour et de joie de vivre qu’avec des parents déchirés par un divorce violent et haineux ? Ou qu’un gamin en foyer, ou en orphelinat ?

Ø

(Et je vais quand même préciser, parce qu’on sait jamais, je ne dis pas ça parce que je suis trop une pédé et que j’ai envie d’adopter et de me marier. Désolée, mon orientation sexuelle me permet d’avoir des enfants sans adoption, et de me marier sans avoir à militer. Sauf que tu vois, j’ai absolument pas envie d’avoir de gosses ni de passer par la case mariage. Mais comme je comprends que d’autres aient envie de ça, bah je ne vais pas me braquer de me battre pour l’interdiction du mariage et de la procréation.)

Bisou-bisou
NinAnthea

source : Gettyimages

Publicités

16 Réponses to “Je n’aime pas les intolérants.”

  1. Andreia 16/10/2012 à 10:07 #

    Je suis hétéro. Je suis entourée de potes homos (surtout des mecs, très peu de filles), les bi n’en parlons pas. Je suis POUR le mariage homo, je suis POUR l’adoption pour les couples homos. Bref, comme toi, je ne comprends pas cette intolérance que l’on peut voir bien trop souvent.
    Par contre, là où je suis déjà plus tolérante c’est envers les personnes qui sont contre le MARIAGE homo. Je m’explique, je connais des gens qui s’en foutent que X ou Y soit payday par contre, ces gens en questions sont hétéros et mariés et ne veulent pas que l’union des gays s’appelle aussi « mariage » qui pour ces personnes est un mot « sacré ». Dans ce cas, je respecte aussi leur point de vue :)

  2. Arep 16/10/2012 à 10:59 #

    D’accord avec Andreia. Je pense pas qu’il n’y ait que des intolérants. Peut-être certains « puritains » pour qui le mariage (hétéro donc) est un symbole a part entière de notre culture.
    Je comprends que ces gens-là soient contre le mariage gay et veulent tenter de préserver ce qu’ils considèrent comme une valeur importante à leurs yeux.
    Dans un tout autre registre, je dirais que c’est exactement comme les gens qui sont contre le port du voile. Les personnes contre ne sont pas pour autant raciste.
    A mon avis, ce sont des débats qui auront toujours lieu, quoi qu’il se dise…
    (sauf cas éventuel d’une dictature imposant des codes de vie… oh wait… c’est en cours non?)

  3. HypnoticPoison 16/10/2012 à 11:59 #

    Un couple est un couple… Un mariage est un mariage, l’engagement est tout aussi fort chez les hétéros que chez les homos… Pour l’adoption c’est idem, le désir d’enfant est tout aussi compréhensif… Alors moi je pense que tout ça rentrera dans la « normalité » comme les mariages mixtes, les divorces … Rappelez-vous, il y a des dizaines d’années le divorce était improbable, les enfants de divorcés montrés du doigt… Pour les couples mixtes idem… Maintenant c’est entré dans les mœurs ; oh bien sur y a toujours des racistes, des cons, des intolérants… Mais ça, même dans des siècles y en aura toujours. Encore un tout petit peu de patience… J’suis sûre qu’on finira même par avoir une femme présidente (euh ouais mais pas Marine !!!), ou un black comme aux states, bientôt une société matriarcale, bientôt l’égalité des salaires homme/femme… Et un beau jour le monde de oui-oui !!! On peut toujours espérer …

  4. Lasticot 17/10/2012 à 12:33 #

    Bien sur qu’à choisir entre une famille homo qui s’aime, en bonne santé, qui roule sur l’or et qui vit dans le bonheur ou un couple hétéro qui se haït, qui est en phase finale de cancer, qui vivent dans la rue… il vaut mieux que l’enfant vive parmis les homos… :/

    Ce qui est important pour le développement « normal » de l’enfant c’est qu’il ai une représentation de chaque sexe… s’il vit parmis un couple de lesbienne, qu’elles aient des amis homme pour que l’enfant ai une image masculine ou encore paternelle pour son developpement et inversement pour un couple d’homo homme. Dans ces conditions je ne suis pas contre.

    Mais il faut arrêter de s’insurger au moindre refus quand on touche à l’enfance tout ça parce qu’il y a homosexuel dans la phrase… ce n’est pas du tout raciste, mais il faut penser avant tout à l’enfant en question…

  5. Anah 02/01/2013 à 15:18 #

    D’accord avec toi sur toute la ligne ! Moi ce que j’aime bien c’est les arguments à la con des gens contre du type « Ouais mais j’vois pas pourquoi ils ont tant besoin d’avoir le droit de se marier ça change quoi qu’ils peuvent pas » Bah et toi alors pourquoi t’aurais le droit dans ce cas? Pas logique ! Et les trucs « il faut un père et une mère » bah ouais comme tu dis, et les père et mère célibataires alors? Au bucher? Fin bref, la liste et longue tellement de conneries! Ah et j’ai dja entendu « ouais mais t’imagine le gamin élevé par un couple homo, il va subir les brimades et tout » ah mais ça c’est pas la faute des parents, mais de la connerie des gens !

  6. adelannoy 02/01/2013 à 16:27 #

    Ben oui, je te trouve naïve, je n’irai pas jusqu’à stupide. Ça va changer quoi que deux homos se marient ? Mais ça va me changer moi : je ne suis pas un « hétéro », je suis un homme mâle – dont il se trouve qu’il n’a connu (malgré ce gros patin en public, pour rigoler, avec l’ami Seb, lui-même « homosexuel ») qu’une sexualité hétérosexuelle. Homme mâle je suis, de même que ces Jean et Michel que vous, femme (et non pas « hétéro », ce qui n’est qu’une circonstance non-essentielle de la vie), vous voulez marier contre tout sens. Ces gens que tu veux marier, ils me sont, hommes eux-mêmes, déjà égaux (peut-être sont-ils par contre plus riches que moi ?). Alors, après les retraites en 2010, j’irai encore manifester à Paris le 13 contre le mariage bobosexuel avec les cathos que vous haïssez tant, moi l’agnostique.

    • Ninanthea 02/01/2013 à 16:36 #

      Je dois être stupide alors parce que je ne comprends pas le « problème ». Ils sont égaux à toi, oui, mais ils ne peuvent pas se marier. Non pas que je les oblige à le faire. Chacun fait bien ce qu’il veut avec son annulaire gauche. Le doit au mariage pour tous c’est aussi et surtout le droit de choisir de ne pas se marier, ce qui, pour l’instant n’est pas possible pour les homosexuels.

      • adelannoy 02/01/2013 à 17:42 #

        il y a des hommes et des femmes, pas « d’homosexuels » et « d’hétérosexuels ». Ca c’est du domaine privé, ça ne regarde pas le législateur. On parle du droit au mariage « entre des personnes de même sexe », pas entre « homosexuels ». L’officier d’état-civil qui enregistre une convention de mariage ne demande aux époux ni leur orientation sexuelle éventuelle ni si ils s’aiment. Ce serait déplacé.

        • mya0u 02/01/2013 à 18:10 #

          Tu joues clairement sur les mots. Que ce soit des personnes de même sexe ou des homosexuels, en quoi leur mariage dérange-t-il qui que ce soit? On ne vient pas dire à une personne mariée que c’est mal de l’être alors je vois pas ce qu’il y a de mal à marier deux personnes qui s’aiment qu’importe le sexe, l’orientation ou la religion.

  7. Creepy 03/08/2013 à 12:38 #

    Déjà, tout pareil.
    Ensuite j’ai beau lire tous les arguments des personnes contre le mariage gay, je n’y vois que des excuses, que des prétextes sans fondement, de la peur de l’inconnu, du malaise, du tabou, bref.

    Le pacs ne donne pas les mêmes droits que le mariage. Si vous respectez les personnes en couples de même sexe comme des égaux, il est normal qu’ils accèdent aux mêmes droits législatifs que vous : le mariage. Ce n’est pas un non sens que toutes personnes égales entre elles accèdent aux même droits.

    Demander à avoir les mêmes droits que ses consorts n’a rien de bobo, ou alors allez donc dire ça au noirs qui ont milités pour leurs droits, aux femmes qui ont milités pour le droits de vote. Elles s’ennuyaient, elles voulaient une occupation politique parce que femme au foyer c’est chiant comme métier. On est où là ? Dans les années 50 ?

    Le mariage civil s’appelle mariage. Ce mot n’est plus sacré. Il l’a été, mais dans le cadre civil du beau pays laïc qu’est la France, il n’a aucune valeur spirituel.
    La religion n’a rien a foutre dans les affaires législatives françaises. C’est vrai, « union civil » ça aurait été moins confus, mais dans ce cas il faut le renommer pour tout le monde, et pas uniquement pour les couples de même sexe. Et merde, c’est juste un mot, un putain de mot, remettez-vous.

    L’argument biologique. Il me fait beaucoup rire celui là. L’argument biologique n’est valable pour personne, pas même pour les catholiques et autres religieux.
    Oui, beaucoup de croyant sont contre la conception in-vitro mais beaucoup y ont recours, et ce n’est pas biologique. La pillule non plus, la capote, ça ne vous empêche pas d’en avoir l’usage.
    Si on suit votre raisonnement, laissons-faire la nature, on devrait tous retourner à notre état d’instinct. Laissons donc les hommes violer les femmes pour les féconder, je crois que dans la nature ça se passe en gros comme ça.
    L’argument biologique n’a pas cours chez l’Humain. Ce n’est pas possible, sinon arrêtez les médicaments, les hopitaux, les vaccins, les crèmes solaires, et retournez vivre dans la forêt.
    PS: pendant qu’on y est, certains animaux sont homosexuels et élèvent des petits. J’vous jure. Une sorte de mouette même.

    L’argument religieux. Le seul valable. Votre confession vous empêche de vivre votre homosexualité, si jamais vous en êtes, je respecte votre choix de vie.
    Par contre votre religion ne regarde que vous, pas les autres. Au même titre que personne n’a a vous dire comment prier, vous n’avez pas à dire aux autres comment aimer. Cela n’ébranle en rien votre foi, de toute façon.

    L’adoption est un thème compliqué.
    Mais dans l’ensemble je ne vois rien qui s’y oppose. Les familles monoparentales sont fréquentes et fonctionnent. Les familles divorcées aussi, celles de parents hétéro unis aussi. Et des enfants homo naissent d’union hétéro.
    L’homosexualité n’est pas une maladie transmissible de toute façon.

    La question est, et si vous étiez homo, finallement, si ça vous était arrivé à vous ? (vous n’arrivez pas à le concevoir ? Imaginez juste qu’on vous refuse en droit par rapport à d’autres sous prétexte que, je ne sais pas, vous n’avez pas la bonne couleur de cheveux) Si ça avait été vous, vous n’auriez pas trouvé injuste d’être privé d’un choix dont tous les autres dispose ? D’être ignoré par la loi ?

    Arrêtons d’être hypocrites.
    Et désolée pour le roman.
    Merci Mya0u

    • Mya0u 03/08/2013 à 12:49 #

      C’est Nina qui a écrit l’article mais de rien :D
      En tout cas, je suis tout à fait d’accord avec toi. Les homos ne demandent pas de reconnaisse particulière, juste de l’égalité ce qui semble quand même normal dans le pays des droits de l’homme, liberté, égalité, fraternité. La théorie est belle, mais en pratique…. Et même maintenant que le mariage gay est passé, y en a qui trouvent encore le moyen de refuser de les célébrer.

      • Creepy 03/08/2013 à 12:57 #

        Merci nina donc !

        Je sais bien et c’est affligeant. J’essai de laisser couler la colère que je ressens dès qu’on m’en parle, de rester calme et tolérante envers d’indécrottables hypocrites, mais c’est pas facile.

        • Mya0u 03/08/2013 à 13:01 #

          Surtout que, malheureusement, y a des anti mariage gay partout, et ce même dans notre entourage proche. Et là j’ai beaucoup de mal à gérer.

          • Creepy 03/08/2013 à 13:18 #

            Exact, du coup tu évites le sujet comme si c’était tabou pour pas foutre le diner de famille par terre (petite pensée pour mon beau père), alors que ça ne devrait pas. Même parler du mariage gay c’est tabou, c’est ridicule !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Phob-isme | Boobizz - 13/01/2014

    […] vais passer rapidos sur mon incompréhension (j’en parle déjà ici). Je peux comprendre qu’on n’aime pas tout, que tout ne nous intéresse pas, etc., mais […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :