Il existe un paradis sur cette terre.

15 Oct

Il existe un paradis sur cette terre.

Un paradis conçu par des mecs, pour d’autres mecs. St Pierre y est colossal, équipé d’une oreillette et d’une lacrymo. Dans le langage courant, on appelle ça un videur, pour ma part, je préfère voir en cette personne le gardien de ce Paradis.

Ce paradis est interdit aux femmes

Donc, là, vous allez me dire : « Un Paradis interdit aux femmes ?! Serais tu gay ?! »
(oui, vous n’avez visiblement pas la patience d’attendre que je développe et vous avez surtout l’air de juger les gens un peu trop facilement !)
Non, je ne suis absolument pas gay. Bien au contraire même devrais-je dire !

Comme je ne suis pas rancunier, je vais tout de même vous en dire plus sur ce paradis.

Pour s’y rendre, rien de plus simple : il suffit d’aller à Perpignan, puis de suivre la direction du Boulou. Une fois au Boulou, vous devrez vous dirigez vers le Perthus, passer l’ancien poste de frontière séparant la France de l’Espagne, faire quelques kilomètres de plus, entrer dans la Jonquera et chercher le Paradise Club.

J’en vois déjà certains sourire : « Il va nous parler des putes de la Jonquera » …

Oui, je vais vous parler des putes de la Jonquera !

Vous allez encore me dire : « Comment un homme peut-il, à l’horizon 2013, être fier de nous parler de son expérience du plaisir tarifé ?! »
(Oui, vous jugez rapidement et êtes un brin coincés du cul, je dirais. De plus, à me couper de cette façon, et à sans cesse poser des questions, vous ne faites pas vraiment avancer le débat !)

N’en déplaise aux féministes ou aux ardents conservateurs des pratiques sexuelles à la papa/maman, oui, j’ai aimé aller aux putes, j’ai aimé m’adonner à l’amour vénal, ou, étant donné que l’on se situe en plein pays catalan, j’ai aimé « bagassejar ».

Laissez moi donc vous parler de mon expérience du Paradise Club.

J’ai fini par y aller il y a quelques temps de ça, après en avoir longuement entendu parler, par des potes, la télé ou le net. Pas que je sois désespéré, pas que je sois incapable d’avoir une relation autrement qu’en payant, non, simplement par curiosité.

Donc, en bon, touriste et en voyageur aguerri, avant de m’y rendre, je me suis renseigné sur différents sites pour savoir plus précisément à quoi m’attendre. De la plupart de ces sites, ressortait une mise en garde : garder son sang froid lors de la première entrée dans ce lieu.

Et ils étaient loin d’avoir tort !
Je les rejoindrais d’ailleurs en conseillant fortement aux personnes trop émotives, sujettes aux crises d’angoisses, ou atteintes de faiblesse cardiaque, d’éviter de mettre les pieds dans ce club!

Pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler (vous devriez peut-être vous abrutir un peu plus souvent devant les programmes de notre splendide 6ème chaîne), le « Paradise Club », est actuellement le plus grand bordel d’Europe. Entièrement légal, ce lieu fréquenté par, en moyenne 300 filles la semaine et plus de 500 le week-end, a donc ouvert ses portes il y a quelques temps sur la commune de la Jonquera. Pas le seul, pas le plus vieux, c’est tout de même, de l’avis général, le meilleur du coin.

Et l’avis général à l’air plutôt bien renseigné !

Pour y entrer, après avoir donc reçu la bénédiction de St Pierre, après être passé par un détecteur de métaux et vous être acquitté d’un droit d’entrée de 12€, une simple double porte métallique vous sépare du paradis. Et c’est justement après cette simple porte, qui par son aspect austère ne semble pas vraiment pleine de promesses, que le choc nous attend.

Vous aimez les clips de rap américain ?

Oui, ces clips tout plein de bonnasses toutes plus bonnes les unes que les autres (et « surtout beaucoup plus bonnes que la plus bonne de tes copines ») se trémoussant dans des tenues que les personnes de bonne morale n’oseraient même pas porter à la plage.

Et bien ce truc, c’est un clip américain de plusieurs milliers de mètres carrés, divisé en plusieurs salles et sur plusieurs étages !

Il en faut d’habitude beaucoup pour que je me sente mal à l’aise ou que je sois en état traumatique. Pourtant, ce jour là, sitôt passé la porte, j’ai eu comme l’impression que tous mes sphincters allaient subitement se relâcher et que j’allais me retrouver dans l’incapacité de faire un pas de plus, paralysé et couvert de mes différents fluides corporels, au milieu de cette « boite ».

Imaginez un peu : entre 200 et 300 filles, toutes magnifiques, des blanches, des blacks, des asiatiques, des brunes, des blondes, des roussesla plupart en strings, les seins à l’air, vous fixant à l’unisson !

Il me semble qu’il y a de quoi ne pas faire le malin.

Et je vous promets que je n’en menais pas large !

A peine arrivé au bar pour prendre ma consommation, j’étais déjà entouré par deux filles, une brune et une blonde, une espagnole et une russe, belles à se taper la tête contre les murs. Après de rapides présentations (au cours desquelles, je suppose, aucun de nous ne donna sa réelle identité), les filles entrèrent dans le vif du sujet :
« Tu veux toucher ma chatte ? »
« Vas y, mets la main sur mon cul »
« Laisse moi caresser ta queue »
« Tu as déjà couché avec deux filles en même temps ? »
« Il faut te détendre !« 

Me détendre …

Me DETENDRE ?!

Comment aurais je bien pu me détendre dans une telle situation ?

Le prix moyen de la passe étant de 50€, les deux me proposèrent leurs « services » pour 100€. N’ayant pas vraiment les moyens, et pour tout dire étant surtout attiré par la blonde (attiré … je me demande si le terme convient : mes yeux fixés dans ses yeux, les mots ne voulant plus sortir de ma bouche, mais ma salive se faisant elle un malin plaisir à dégouliner de mes lèvres … non, pas sûr que « attiré » soit le mot juste !), je décidais donc de me passer de la présence de sa collègue ibère.

Agnès (la russe, nous l’appelleront comme ça, étant donné que c’est le prénom qu’elle s’était attribué ce soir là), m’entraîna, sitôt mon verre fini vers l’arrière salle en direction des chambres. Après avoir pris du linge propre (5€ le pack), je me suis donc retrouvé en compagnie de cette petite russe, une bombe atomique pour parler franchement, dans une jolie chambre toute propre. Elle m’invita à me déshabiller pendant qu’elle se lavait, ce que je fis sans me faire prier.

Sortie de la douche, se couchant nue à côté de moi, la première phrase qui lui vint fût :
« Regarde moi cette grosse kékette comme elle est bien remplie ! Depuis combien de temps tu n’as pas niqué ? » (le tout avec un accent russe que je serais incapable de retranscrire par écrit et en me soupesant les testicules, comme une ménagère pourrait soupeser des fruits au marché…)

Là, je n’en menais même plus « pas large », j’étais carrément en train de me dissoudre dans les draps. Heureusement, il ne fut pas très dur pour elle de me remettre en confiance, et pour être franc, il ne fut non plus pas très dur pour elle de me faire parvenir là où j’avais payé pour aller.

Une fois tout ça terminé, nous avons eu le temps de discuter quelques minutes, d’elle, de moi, de son pays, de son travail. Elle était depuis 2 ans en Espagne, venue initialement pour faire ses études, elle avait vite compris que travailler à la Jonquera lui rapporterais plus vite bien plus d’argent qu’elle ne pouvait espérer en gagner une fois ses études terminées. Cela faisait donc 6 mois qu’elle était ici, et dans moins d’un an, elle comptait bien repartir chez elle avec assez d’argent en poche pour mener une vie confortable.

Et quand on fait le calcul, je pense qu’on en est pas loin : Elle faisait des journées de 18h à 04h, à en moyenne une demi heure et 50€ la passe : 500€, en soustrayant le prix de la chambre pour la journée (à sa charge) 20 € : 480€, et à raison de 6 jours par semaines : 2880€. Soit en moyenne plus de 11000 € par mois. Oui, elle va rapidement pouvoir retourner chez elle la petite Agnès !

On a fini par se quitter, elle est retournée à son travail et je suis retourné chez moi, la tête pleine de questions, pleine de souvenirs, le reste (que ça soit mes poches ou mes organes reproducteurs) bien plus vides et légers qu’en arrivant.

Je n’ai pas regretté une seconde, et encore aujourd’hui, je ne regrette rien.

D’abord parce que j’étais en chien à ce moment là. Comme elle avait pu elle-même le remarquer, cela faisait quelques semaines que je n’avais pas « niqué ». Ensuite parce que c’était une expérience à vivre. Mais surtout, surtout, parce que c’est sans conteste la femme la plus belle avec qui j’ai eu l’occasion de coucher jusqu’à présent dans ma vie, un visage et un corps qu’on aurait pu croire sortis tout droit d’un magazine de mode, et ça pour moins de 100€ …

Non, vraiment, je ne regrette rien !

Alors, mon but n’est pas de faire ici l’apologie de la prostitution, bien au contraire.
Simplement, il me semble pouvoir dire, après cette expérience, qu’on a tout de même pas mal de choses à apprendre de la gestion espagnole de la prostitution. Car les filles peuvent là bas y travailler à leur compte, sans subir de pression, sans être esclaves, de leur plein gré. Je ne dis pas que tout ça est génial, et je suis bien conscient qu’il peut s’agir de l’arbre qui cache la forêt, mais je pense qu’en légalisant les maisons closes, le gouvernement espagnol a non seulement su trouver un bon moyen de remplir ses caisses, mais a aussi trouvé une alternative à la prostitution dans la rue, et la France devrait peut-être en prendre de la graine !

La prostitution, tout comme l’usage de drogues existent depuis toujours, et vouloir y faire la chasse est, il me semble, illusoire. Nous devons simplement apprendre à vivre avec, apprendre à gérer cela de la manière la plus saine qui soit, et aujourd’hui, certains de nos voisins européens, nous donnent des directions dont nous devrions peut-être nous inspirer.

Sur ces belles paroles, je retourne travailler, j’ai de l’argent à mettre de côté pour mes prochaines vacances !

D., pour Boobiz.

Publicités

35 Réponses to “Il existe un paradis sur cette terre.”

  1. Fizzgig 15/10/2012 à 16:52 #

    Je vais poser une question toute bête: à-t-elle utilisé un préservatif? A priori l’ambiance est à l’hygiène (vu la douche et le linge propre) mais je suppose qu’on ne t’as pas demandé une batterie de tests de santé juste après le détecteur de métaux.

    • D. 15/10/2012 à 22:26 #

      Oui, elle en a utilisé un, et pour tout dire, elle ne m’a pas laissé le choix à ce niveau là. Après, font elles toutes ce choix? Je n’en suis absolument pas certain …

  2. HypnoticPoison 15/10/2012 à 22:50 #

    Comment ça tu fais pas l’apologie de la prostitution, ben si quand même un peu beaucoup… Tu vas jusqu’à calculer le salaire approximatif … Moi je ne dis pas que je suis contre la prostitution mais pour certain même pour beaucoup, le paradis ce n’est pas forcément se taper une pute top canon mais plutôt une nana qui assure au lit (qui en veut et qui en donne) et en plus leur paradis est gratuit… Mais bon tu as pu parler 2 minutes après avec elle !!! Ça vaut bien tes 50€ !!!! Une séance chez le psy c’est le même prix, t’as 50 mn, mais ça ne soulage pas autant !!!!

  3. D. 15/10/2012 à 22:57 #

    Si ton paradis est de te taper un thon qui donne tout ce qu’elle a parce qu’elle n’y a droit qu’une fois tous les 10 ans (quand elle tombe sur un mec suffisamment saoul pour bien vouloir d’elle), ma foi, tant mieux, il en faut pour tous les goûts :D

    • mya0u 15/10/2012 à 23:11 #

      Enfin j’ose espérer que toutes les femmes ne sont pas des thons, et que toutes les top models ne sont pas des putes.

  4. HypnoticPoison 15/10/2012 à 23:32 #

    Et ben si !!! D. dit que les belles sont chez les putes et nous pôvre tas de moche on baise QUE si un pauvre gars accepte de nous sauter et encore une fois tous les dix ans !!! Putain la claque que je viens de prendre, j’me croyais belle et bonne ; t’es dur D. !!!!

  5. D. 15/10/2012 à 23:49 #

    Oui, D. est dur, D. est difficile et D. est même parfois désobligeant …
    Content de t’avoir ouvert les yeux HypnoticPoison, quand on peut si facilement aider la communauté, c’est un réel plaisir, presque autant que d’aller chez les putes en pensant se rendre à une psychothérapie.
    Allez, courage, 10 ans de plus, une ou deux bouteilles de Jack Daniel’s et tu le trouveras ton prince charmant ;)

    • mya0u 15/10/2012 à 23:53 #

      Dieu merci la communauté n’est pas d’accord avec toi, c’est que la survie de l’espèce elle ne te remercie pas, par contre le portefeuille des putes et macs te font de gros bisous.

  6. D. 15/10/2012 à 23:58 #

    mya0u, crois tu sincèrement que j’en ai quoi que ce soit à branler de la survie de l’espèce ?
    Par contre, oui, me dire que par mes bonnes actions, j’aide les plus démunis à affronter leur dure vie avec un peu plus de moyens financiers en poche, ça, ça m’aide à me lever tous les matins.
    Au fond … chacun sa façon de faire de l’humanitaire, certains partent se cacher en Afrique, au soleil, pour soit disant aider des enfants, pendant ce temps, les vrais, les purs, eux, tentent d’aider les miséreux des pays de l’est, là où en plus d’avoir faim, ils ont froid …

    • mya0u 16/10/2012 à 00:01 #

      Enfin vu que tu capotes, tu les nourris pas des masses les pays de l’est, parce que tant qu’à foutre de la slave, autant lui filer de la protéine.

  7. D. 16/10/2012 à 00:07 #

    C’est bien là que je n’ai pas compris pour quelle raison elle ne me laissait pas le choix !

    Mais bon, si chaque proxénète roumain, moldave ou russe peut récupérer 60% des 50€ donnés par chaque mec comme moi, on arrive vite à un joli pécule qui nourrira plusieurs familles pendant une temps assez conséquent, je pense.
    Et le mieux dans tout ça, c’est qu’un effet boule de neige se met très vite en place : plus un proxénète gagne, et plus il a de moyens pour ré-investir intelligemment dans son commerce, ramener d’autres filles, qui rapporteront à leur tour plus d’argent (à elles mêmes, à leurs macs, à leurs familles, aux familles de leurs macs …) et ainsi de suite … la boucle est bouclée.

    • mya0u 16/10/2012 à 00:16 #

      Pense au prix de la coke dans ton calcul pour pas leur donner envie de filer à l’anglaise. Et aussi au fait que les familles se font vite dans ce genre de cas.
      On t’appelle papa déjà ou pas encore?

  8. D. 16/10/2012 à 00:24 #

    On ne m’appelle pas papa, mais « папочка  » comme le veut la langue russe.

    Le prix de la coke ?????

    Pour ton information, la coke leur permettra éventuellement de tenir la nuit, de coucher avec des mecs dont elles n’ont absolument pas envie … mais aucunement de les retenir.
    La cocaïne ne créé qu’une dépendance psychique, autrement dit, rien de très dur à combattre.
    Non, si tu veux garder une pute, il n’y a pas 36 solutions : du crack, de l’héro ou des métamphétamines, des choses qui rendent physiquement accro (tremblements, hallucinations, douleurs, paranoïa, coma voir mort en cas de manque) très rapidement.

    Et au prix de ces choses là (comparé à celui de la cocaïne justement), je pense que cela ne représente qu’un infime somme sur les bénéfices escomptés.

    • mya0u 16/10/2012 à 00:29 #

      Et bah t’as trouvé ta vocation!
      Enfin dans les pays de l’est y a pas que les russes quand même. Big up a mes congénères

  9. D. 16/10/2012 à 00:35 #

    « Big up à mes congénères » …

    Non, mais sincèrement, tu mériterais un soufflet pour une phrase comme ça …

    Sache que les russes dominent et domineront toujours l’est.
    On ne va quand même pas comparer la Roumanie, la Slovaquie, l’Ukraine ou même la Pologne avec le grand Empire Russe …

    • mya0u 16/10/2012 à 00:52 #

      T’inquiètes pas pour moi D. ;-)
      Pour ce qui est de la comparaison, je ne compare pas justement, je dis juste que l’est ne se résume pas qu’à un seul pays, m’enfin, je suppose qu’on ne voit que ce qu’on veut bien voir

  10. HypnoticPoison 16/10/2012 à 00:48 #

    Alors moi je suis pour la libre expression !!!! Mais là le D. Il faut qu’il se taise, qu’on le muselle, parce qu’autant d’énormités débitées en si peu de temps implique qu’il abuse de substances hyper nocives… Il se prends pour l’abbé Pierre puis pour la mafia russe … Il s’égare et sous prétexte qu’il s’est tapé 1 pute 1 fois dans sa vie il nous donne des leçons !!! J’ai trop ri !!! Merci boobiz de laissé passer de tels commentaires ça fait du bien de se marrer !!!

  11. D. 16/10/2012 à 01:00 #

    Merci pour ton retour HypnoticPoison, j’ai bien cru que tu ne reviendrais plus jamais !

    Et heureusement que tu es là, que tu détiens la bonne parole, la bonne morale pour pouvoir nous dire, à nous autres, faibles d’esprits, drogués, fange de la société, ce qui se dit, se pense ou pas.

    Je ne me prends aucunement pour l’Abbé Pierre, ni pour la mafia russe, j’ose juste donner mon avis sur un thème, avis basé sur mes expériences passées et mes maigres connaissances de la vie.
    Je ne donne pas de « leçons » non plus, je me permets juste de corriger les erreurs quand il y en a … après si tu trouves ça mieux de laisser débiter des conneries, sur l’usage des drogues par exemple, que veux tu que je te dise ?

    Enfin, pour ce qui est de m’être tapé une pute une fois dans ma vie, encore une fois, tu nous prouves la facilité avec laquelle tu interprètes les écrits des gens … bravo !

    • Fizzgig 16/10/2012 à 09:06 #

      C’est fou comme c’est facile de choisir le rôle du type qui s’en tape et qui est cynique pour tacler les gens, ça permet de tout se permettre c’est magique.
      J’admire la prose et le discours depuis tout à l’heure.
      Et j’avoue que j’ai eu un fou rire quand t’as parlé d’aider les plus démunis en allant tirer ton coup dans un bordel de luxe, dans les bras d’une des plus jolies filles. Je suis plutôt pour un encadrement de la prostitution et non pas un répression qui nuit aux inévitables travailleurs du sexe, mais franchement là je crois que tu ne te sens plus porter tes couilles.
      Oh c’est surement parce que tu es en chien de ne pas avoir baisé depuis quelques semaines XD T’inquiètes, heureusement y’a plein de thons qui n’ont pas baisé elles depuis 10 ans qui seront ravies de « tout donner » à un aussi charmant garçon que toi.
      Moi par exemple je prend que 25 euros, mais je te bâillonne.

  12. D. 16/10/2012 à 14:59 #

    Fizzgig, pour ton information, je ne pense pas qu’une entrée à 12€ et une passe à 50 puissent permettre de qualifier ce lieu de « bordel de luxe ».
    Bon, certes, on est bien loin des maisons closes de Bangkok ou Pattaya, mais je suis persuadé qu’on peut, en cherchant bien, trouvé plus luxueux et plus cher ailleurs.

    Pour ce qui est de « me sentir porter mes couilles », tout va bien de ce côté là, elles sont toujours en place et visiblement bien accrochées, mais merci de t’en inquiéter, on se soucie trop rarement des organes génitaux de nos congénères et de leur bonne tenue.

    Pour ta proposition, je dois avouer qu’elle m’intéresse, 25€, là, c’est sûr qu’on est pas dans le luxe, mais ton histoire de bâillon m’a émoustillé, et si tu es prête à « tout me donner », alors, oui, thon ou pas, je pourrais faire l’effort de te faire gagner quelques années sur ton prochain coup.

    Et tu trouves facile de « choisir le rôle du type qui s’en tape et qui est cynique pour tacler les gens », mais une question me taraude : pourquoi crois tu que je joue un rôle ?
    Toi, joues-tu un rôle ?
    Comme HypnoticPoison, joues-tu le rôle de la détentrice de la bonne morale et de la vérité absolue ?

  13. hypnoticpoison 16/10/2012 à 21:04 #

    Un coup de 2 minutes et une éjaculation à 50€ avec une pute et voilà le trou du cul qui nous fait sa crise !!!! supporte rien, supporte personne, n’accepte aucune remarque, aucun commentaire. Alors la détentrice elle te dit : continue à te masturber et va voir les putes 2 fois dans l’année (vu ton budget tu peux pas te payer plus…), mouche toi le nez et va dodo…. quand tu seras un grand, tu parleras avec les grands…. moi même gratos j’préfère me taper ta copine (désolée c’est pas anti-lesbienne c’est juste que moi je suis hétéro…) même bâillonné, j’suis sure que j’arrive pas à prendre mon pied avec un mec pareil…. j’leur demande pas d’être intelligent mais y a des limites à la connerie. J’adore la provocation, mais là, le drame, c’est que ce n’est pas de la provoc !!! le mec il croit ce qu’il dit… il s’imagine qu’il a relevé l’économie du pays avec ses 50 balles !!! putain ça fait peur pour l’avenir….

  14. D. 16/10/2012 à 23:23 #

    Ah, là tu me fais plaisir hypnoticpoison, tu nous montres enfin ton vrai visage, celui de l’hystérique agressive qui se cache au fond de toi.

    J’ai jusqu’à présent très bien accepté toutes les remarques et tous les commentaires me semble-t-il, mais je ne crois pas que l’on puisse en dire autant de toi …

    Mais tu sais, si tu veux avancer dans la vie, si tu veux devenir une adulte, il faut que tu apprennes qu’il ne sert à rien de s’énerver quand on a tort.
    De la même façon, il serait bien que tu retiennes qu’insulter les gens ne fait pas avancer un débat.
    Et ce n’est pas parce qu’on crie qu’on a forcément raison.

    Après, je ne vais pas te blâmer, je sais ce qu’est l’adolescence, je suis passé par là moi aussi, on croit avoir toujours raison, on s’énerve quand on nous contredit, et ce surtout quand c’est les adultes qui le font …
    Tu comprendras un jour que les adultes n’ont pas toujours tort, que la vie n’est malheureusement pas toujours comme tu voudrais qu’elle le soit et que si parfois des gens ne sont pas du même avis que toi, ils existent eux aussi, et partagent la même planète que toi.

    En tous cas, c’est déjà très bien : tu aimes la provoc’ et tu sais la reconnaître quand elle est là. Bravo !

    • mya0u 16/10/2012 à 23:32 #

      Et sinon, les attaques perso quand on sait rien des gens ça va ça pose pas trop de soucis de conscience tout ça?

  15. HypnoticPoison 16/10/2012 à 23:47 #

    LOL je suis découverte !!!! Merci de m’avoir ouvert les yeux. L’adolescente hystérique que je suis te remercie vraiment, toi l’adulte, le raisonnable et sensé… Allez je vais au lit sinon maman va me gronder !!!

  16. D. 17/10/2012 à 00:09 #

    Comme quoi, HypnoticPoison, on se sera mutuellement ouvert les yeux ce soir, c’est déjà pas si mal.

    mya0u, je ne voulais pas pourrir les commentaires en postant uniquement pour te poser la question, je profite donc de la splendide intervention de HP pour le faire : as qui t’adresses-tu ?

    • mya0u 17/10/2012 à 00:16 #

      A toi D.

  17. D. 17/10/2012 à 15:32 #

    Ah Ah Ah ! « Les attaques perso quand on sait rien des gens » :D

    Lesquelles ? Celles-ci ?

    « Un coup de 2 minutes et une éjaculation à 50€ avec une pute et voilà le trou du cul qui nous fait sa crise »

    « supporte rien, supporte personne, n’accepte aucune remarque, aucun commentaire »

    « vu ton budget tu peux pas te payer plus »

    « quand tu seras un grand »

    « j’suis sure que j’arrive pas à prendre mon pied avec un mec pareil »

    « le mec il croit ce qu’il dit ».

    • mya0u 17/10/2012 à 17:43 #

      Premièrement, tu t’exposes, au même titre que nous, en postant une partie de ta vie. Ensuite, il me semble, pour avoir relu les commentaires, que le premier posté par Hypnoticpoison n’était pas désobligeant, mais que tu as pris partie d’y voir une critique ou que sais-je.
      Maintenant, je dois avouer que ça me fatigue. Au début c’est bien, y a échange etc. Mais si le but c’est juste de provoquer pour provoquer, je n’en vois pas l’intérêt, donc perso je m’arrête là parce que j’y vois surtout une perte de temps.

  18. D. 18/10/2012 à 14:23 #

    Le premier commentaire posté par HP n’était peut-être pas tout à fait « désobligeant », mais il en était quand même pas loin …
    Je ne cherche pas à « provoquer pour provoquer », je cherche juste à donner mon avis, et je le défend quand il récolte des critiques.
    Et oui, je m’expose en postant une partie de ma vie … c’est ça le fond du problème ?

    • mya0u 18/10/2012 à 15:28 #

      Le fond du problème ce sont tes mots, pas ton article. Je n’ai rien contre la prostitution et je préfèrerais qu’on est des maisons closes plutôt que des filles qui risquent leurs vies dans la rue, mais regarde ce que tu écris.

      Tu défends tes idées en disant que les femmes sont toutes des boudins qui se font sauter tous les dix ans? Sympa tant pour les femmes que pour leurs mecs…

      Je sais pas quelle est ta vision de la vie, du couple, des sentiments ou même des gens qui t’entourent, mais personnellement ça me ferait bien chier d’entendre un pote à moi parler comme ça, et d’avoir autant de respect pour les femmes.

      Alors non, pour moi le premier commentaire d’Hypnoticpoison exposait juste son avis comme elle le fait sur le reste des articles, et je suis la première à défendre mes idées quand j’y crois, mais y a des limites.

      Bien sur, ce n’est que mon avis et je validerai toujours tes commentaires que je sois d’accord avec ou non, je dis juste que tu peux mesurer tes propos quelques fois.

  19. D. 20/10/2012 à 20:16 #

    Je ne prétendais absolument pas que « les femmes sont toutes des boudins qui se font sauter tous les dix ans », c’était juste une réponse à l’attaque sur les « putes trop canons » …

    En tout cas, merci pour ton impartialité en ce qui concerne la publication de mes commentaires.

  20. bonbaiserfromlondon 13/05/2013 à 23:50 #

    J’aimais bien l’article… jusqu’à que je lise vos commentaires…

    • Mya0u 18/05/2013 à 17:20 #

      Hélas, des commentaires et des prises de tête via commentaires il y en aura toujours, les joies du net !

  21. anonima 29/07/2013 à 01:02 #

    combien coute une pute au total ducoup?

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :