N’ayons pas peur du jeu !

11 Oct

Chenille, papillon, rabbit, canard… si ces mots ne vous rappellent rien d’autres que des animaux, il est grand temps que nous ayons une petite discussion vous et moi.

Je ne vais pas vous faire la démonstration ou l’explication des différents articles qu’on peut trouver dans un sexshop ou les sites du genre, non, j’ose croire que vous savez vous prendre en main et que vous êtes assez curieuses/x pour vous renseigner par vous-même.
Si aujourd’hui je viens vous parler sextoys (diantre! le mot est lâché!), c’est pour déculpabiliser ces dames.

Toi, oui toi qui cache des gadgets au fond de ton tiroir à culottes et brassières petit bateau, n’aies plus honte et assume face à ton homme (ou ta femme), ce n’est pas une tare !

Les hommes (les vrais, les mâles, les durs) ont une telle trouille de la concurrence de ce type d’objets qu’ils en sont venus à accuser notre conscience d’infidélité partielle. Cessez donc ! Si vous vous sentez en dessous des 20cm toujours dispo du bout de silicone de l’armoire, on y peut rien !

Oui, l’outil est toujours présent, toujours d’attaque (à condition d’avoir les bonnes piles), mais rassurez-vous messieurs, ça ne remplacera jamais un homme… A moins que… Non, je n’ai rien dit !
Et puis, plutôt que de biffler joyeusement votre moitié à coup de vibro pour la punir de sa faute ultime en la menaçant de l’emmener sur le plateau de Toute une Histoire pour afficher aux yeux du monde sa garcerie, rien ne vous empêche d’appréhender la bête, de faire connaissance et de voir ce qu’on peut en faire, à deux.

Ou tout seul, d’ailleurs, ceci ne nous regarde pas !

J’allais m’arrêter là, et d’un coup, je me suis rappeler de la peur maladive de l’hétéro de passer pour un gay (je sais pas d’où ça vous vient, mais soit !). Que tu découvres des parties de ton anatomie dont tu n’avais pas conscience avant n’est pas un problème pour la femme qui partage ton lit !

Non, on ne va pas se moquer parce que tu cherches tranquillement un appui digital lors de ta gâterie du dimanche (bon, si tu commences à parler fist, effectivement, ça peut faire tiquer bobonne), alors si tu veux, toi aussi, avoir tes jouets perso parce que t’es pas prêteur, tu peux, on en parlera pas à tes copains.

Bise,
Mya0u

Publicités

2 Réponses to “N’ayons pas peur du jeu !”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Des jouets au masculin « Boobiz - 30/01/2013

    […] d’abord je t’invite à lire et relire notre précédent article sur les toys de manière générale, ça ne fera pas de […]

  2. Des jouets au masculin | Boobizz - 28/03/2014

    […] d’abord je t’invite à lire et relire notre précédent article sur les toys de manière générale, ça ne fera pas de […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :